International
Etats-Unis

Julian Assange: Biden «considère» l'abandon des poursuites

Biden «considère» l'abandon des poursuites contre Assange

epa11245136 Supporters of WikiLeaks founder Julian Assange wearing face masks demonstrate in Naples, Italy, 26 March 2024. According to a press statement by Courts and Tribunals Judiciary on 26 March, ...
Des partisans de Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, portant des masques, manifestent à Naples, en Italie.Keystone
L'extradition du fondateur de WikiLeaks a été demandée par les Etats-Unis où il encourt 175 ans de prison pour avoir publié à partir de 2010 plus de 700 000 documents classifiés.
10.04.2024, 23:0810.04.2024, 23:09
Plus de «International»

Le président américain Joe Biden a déclaré mercredi que les Etats-Unis «considéraient» la demande de l'Australie d'abandonner les poursuites pour espionnage contre le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange.

Le Parlement australien a adopté une motion en février, avec le soutien du Premier ministre Anthony Albanese, qui appelle à la fin de cette saga judiciaire. Ce ressortissant australien, arrêté il y a exactement cinq ans au Royaume-Uni, est détenu dans une prison londonienne et lutte contre son extradition vers les Etats-Unis.

«Nous la considérons» actuellement, a répondu Joe Biden à une question d'un journaliste sur l'existence d'une réponse américaine à cette demande australienne.

La justice britannique a demandé fin mars de nouvelles garanties aux Etats-Unis au sujet du traitement qui serait réservé à l'Australien s'il était extradé, faute de quoi elle pourrait accorder au fondateur de WikiLeaks un dernier recours au Royaume-Uni.

Pour les soutiens de Julian Assange, sa bataille judiciaire représente un combat pour la liberté de la presse. (ats/jch)

Une voiture fonce dans un bar en Bretagne
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La vie du Premier ministre slovaque n'est plus en danger
La vie du Premier ministre slovaque Robert Fico n'est plus en danger. Son état reste cependant grave. Des médias slovaques affirment que l'assaillant serait un poète âgé de 71 ans.

Le vice-Premier ministre Robert Kalinak a déclaré dimanche à la presse:

L’article