ciel couvert11°
DE | FR
International
Etats-Unis

Kamala Harris dénonce les policiers aux funérailles de Tyre Nichols

Vice President Kamala Harris, left, holds the hand of RowVaughn Wells as she is held by her husband Rodney Wells during the funeral service for her son Tyre Nichols at Mississippi Boulevard Christian  ...
Kamala Harris tient la main de RowVaughn Wells, tenue par son mari Rodney Wells, lors du service funèbre de son fils Tyre Nichols à Memphis, Tennessee, mercredi 1er février 2023.Image: AP Pool The Tennessean

Kamala Harris dénonce les policiers aux funérailles de Tyre Nichols

La vice-présidente a dénoncé ce mercredi la mort du jeune Afro-Américain Tyre Nichols, qui a choqué le pays. Les cinq policiers impliqués ont été licenciés et inculpés pour meurtre.
01.02.2023, 22:5402.02.2023, 08:08
Plus de «International»

La vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris, a dénoncé ce mercredi la mort du jeune Afro-Américain Tyre Nichols, qui a choqué le pays, comme «un acte violent» commis par des policiers pourtant censés assurer la sécurité publique.

Tyre Nichols, 29 ans, avait été arrêté le 7 janvier par des agents d'une unité spéciale de Memphis, dans le sud des Etats-Unis, pour une simple infraction au code de la route, selon la police. Mais battu sans relâche, à tel point qu'il était devenu méconnaissable d'après sa famille, il est mort trois jours plus tard à l'hôpital.

Kamala Harris avait été invitée aux funérailles par la mère de Tyre Nichols, RowVaughn Wells, et son beau-père Rodney Wells. Après avoir longuement pris dans ses bras la mère de Tyre Nichols dans l'église de Memphis où était organisé cet hommage, la vice-présidente a eu des mots durs envers les agents qui l'ont roué de coups alors qu'il criait n'avoir rien fait et appelait à l'aide.

Le «droit d'être en sécurité»

«N'avait-il pas le droit d'être en sécurité?», a lancé la vice-présidente.

«Voici une famille qui a perdu son fils et son frère après un acte de violence perpétré par des personnes chargées de les protéger, et cet acte violent ne visait pas à assurer la sécurité publique»
Kamala Harris.

En ouverture de l'office, le révérend J. Lawrence Turner à la Mississippi Boulevard Christian Church a déclaré:

«Aujourd'hui, au moment où nous célébrons la vie de Tyre et consolons sa famille, nous informons cette nation que la rediffusion de cet épisode, qui fait des vies noires un hashtag, a été annulée et ne sera pas renouvelée pour une nouvelle saison», a-t-il lancé.

Symbole fort, un frère de George Floyd, quadragénaire noir dont la mort en 2020 sous le genou d'un policier blanc avait déclenché des manifestations antiracistes massives, était présent, tout comme la mère de Breonna Taylor.

La crainte d'un embrasement

Signe de l'attention accordée par la Maison Blanche à cette affaire, le président Joe Biden s'était lui-même entretenu, la semaine dernière, avec les parents de Tyre Nichols pour saluer «leur courage et leur force», quelques heures avant la publication de la vidéo de son calvaire aux mains des policiers.

Les images insoutenables de l'interpellation et des coups infligés au jeune homme par les agents ont été diffusées, sans coupes, par les plus grandes chaînes du pays, faisant craindre un embrasement social aux autorités.

Les cinq policiers impliqués ont été licenciés et inculpés pour meurtre. L'«Unité Scorpion» à laquelle ils appartenaient, et qui avait pour mission de faire baisser le nombre d'activités illégales dans les quartiers sensibles en y déployant un plus grand nombre de policiers, a été démantelée. Trois pompiers ont été limogés en lien avec les faits et deux autres policiers suspendus.

Le président Biden prévoit de recevoir, jeudi 2 février à la Maison Blanche, des membres du groupe parlementaire rassemblant des élus afro-américains pour «discuter de la législation sur une réforme policière et d'autres priorités communes», a déclaré Olivia Dalton, une porte-parole de l'exécutif. (ats)

Voici le Challenger 2, le char anglais envoyé en Ukraine
1 / 9
Voici le Challenger 2, le char anglais envoyé en Ukraine
source: uk ministry of defence
partager sur Facebookpartager sur X
Un couple iranien va passer 10 ans en prison pour cette vidéo
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des centaines de milliers de partisans de Bolsonaro à São Paulo
Déclaré inéligible jusqu'en 2030 pour désinformation et visé pour une enquête sur une supposée «tentative de coup d'Etat», l'ancien président brésilien s'est exprimé devant une foule de supporteurs ce dimanche.

Des milliers de Brésiliens sont descendus dans les rues de São Paulo dimanche en soutien à l'ancien président d'extrême droite Jair Bolsonaro. Ce dernier a dénoncé son inéligibilité lors de cette démonstration de force.

L’article