DE | FR

Immeuble effondré en Floride: le reste du bâtiment détruit

keystone
Ce qu'il reste de l'immeuble qui s'est effondré à Miami le 24 juin dernier a été complètement détruit dimanche soir, en raison de l'arrivée de la tempête Elsa. Le drame a coûté la vie à plus de 20 personnes.
05.07.2021, 06:4305.07.2021, 10:03

24 morts et 121 disparus. Voici le bilan provisoire de l'immeuble qui s'est effondré il y a dix jours à Surfside, en Floride. Le reste du bâtiment a été démoli dimanche soir au moyen d'une explosion contrôlée.

Sécurité des sauveteurs menacée

La majeure partie de l'édifice, baptisé Champlain Towers South, s'était écroulée en pleine nuit le 24 juin dans un nuage de poussière, l'une des plus graves catastrophes urbaines de l'histoire des Etats-Unis. Les autorités craignaient que le reste de l'immeuble ne s'effondre à son tour, menaçant la sécurité des sauveteurs. Ces craintes ont été aggravées par l'arrivée de la tempête tropicale Elsa, attendue mardi en Floride.

«La démolition en soi est limitée au périmètre immédiat du bâtiment»
Daniella Levine, maire du comté de Miami-Dade

«Cependant, il y a de la poussière et d'autres particules qui sont une conséquence inévitable des démolitions de tous types et, par mesure de précaution, nous invitons les résidents du voisinage à rester à l'intérieur», avait-elle ajouté.

Un unique rescapé

Pour la maire du comté, il était «essentiel de faire tomber le bâtiment de manière contrôlée pour étendre» les opérations de recherches, car les équipes n'ont pas pu aller plus loin en raison du risque d'autres effondrements.

Un seul rescapé, un adolescent, a été extrait des décombres, aux premières heures des opérations de secours. Aucun autre survivant n'a été retrouvé, malgré la mobilisation des sauveteurs, venus de partout aux Etats-Unis et même d'Israël et du Mexique.

Si l'hypothèse d'un manquement dans l'entretien de l'immeuble a été évoquée, aucune réponse claire n'a été apportée. Un rapport notait dès 2018 des «dommages structurels majeurs», ainsi que des «fissures» dans le sous-sol du bâtiment, selon des documents publiés par la ville de Surfside. (sda/ats/afp)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une émigration massive de sa population frappe Hong Kong
L'ancienne colonie britannique essuie un exode record de ses ressortissants. La politique sanitaire radicale est une raison.

Hong Kong a enregistré une baisse record de sa population au cours de l'année écoulée, avec 113 200 résidents ayant plié bagage. La ville, qui subit une dure répression de Pékin, maintient aussi des mesures sanitaires parmi les plus strictes au monde contre le coronavirus.

L’article