DE | FR
Allen Weisselberg, fidèle parmi les fidèles de Donald Trump, ici avec son fils Donald Trump Jr.
Allen Weisselberg, fidèle parmi les fidèles de Donald Trump, ici avec son fils Donald Trump Jr.Image: AP

La justice s'attaque au directeur financier de Trump et à son entreprise

L'entreprise familiale, la Trump Organization de l'ex-président, et son directeur financier, Allen Weisselberg, devraient comparaître ce jeudi devant le tribunal.
01.07.2021, 07:3301.07.2021, 17:08

La Trump Organization, le groupe familial de l'ex-président américain Donald Trump, et son directeur financier vont être inculpés jeudi par les procureurs de New York, affirment mercredi plusieurs journaux américains. Les accusations portent sur des délits fiscaux.

Selon le Wall Street Journal, le New York Times et le Washington Post, qui citent des sources proches du dossier, l'inculpation porte sur des avantages en nature accordés au directeur financier de la holding, Allen Weisselberg, fidèle parmi les fidèles de Donald Trump, et présumés non déclarés au fisc.

Weisselberg devrait être présenté jeudi à un juge, qui lui signifiera les chefs d'accusation retenus contre lui, selon les médias américains. L'acte d'inculpation devrait alors être rendu public.

Trump et sa famille pas visés (pour le moment)

L'ancien président américain et les membres de sa famille ne devraient pas être inquiétés, au moins dans un premier temps. L'inculpation d'Allen Weisselberg viserait, de l'avis général, à le mettre sous pression afin qu'il accepte de collaborer avec les enquêteurs pour apporter à l'accusation davantage d'éléments à charge.

Sollicité, il y a plusieurs semaines, pour déterminer si des poursuites pouvaient effectivement être engagées, un grand jury a donné son feu vert au procureur de Manhattan pour aller de l'avant, selon les trois quotidiens.

Un revers pour le candidat Trump

Ces inculpations, si elles sont confirmées, seraient un revers pour Donald Trump qui laisse entendre qu'il pourrait être candidat à l'élection présidentielle de 2024. L'ancien président, désormais domicilié en Floride, avait qualifié, lundi, ces enquêtes de:

«Continuation de la plus grande chasse aux sorcières de tous les temps.»

Il avait aussi accusé les procureurs démocrates d'être «prêts à tout» pour entraver ses ambitions politiques, «en allant jusqu'à commettre des fautes professionnelles». (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Droit de vote des étrangers: la France va encore une fois se déchirer
Un député macroniste veut accorder le droit de vote aux étrangers extra-européens aux élections locales françaises. La proposition vaut principalement pour les personnes originaires du Maghreb et d'Afrique subsaharienne. Pionnière, la Suisse romande n'en est pas moins sujette au conflit en ce domaine identitaire.

La troisième tentative sera-t-elle la bonne? Le droit de vote des étrangers aux élections locales en France revient sur la table des propositions qui ont toutes les chances de faire valdinguer la vaisselle républicaine. L’idée est portée par le député macroniste Sacha Houlié. Depuis 1992, seuls les ressortissants de l’Union européenne vivant en France peuvent voter aux scrutins municipaux. Les Britanniques, Brexit oblige, ne le peuvent plus.

L’article