DE | FR
FILE - This file photo from Wednesday Jan. 11, 2017, shows President-elect Donald Trump, left, his chief financial officer Allen Weisselberg, center, and his son Donald Trump Jr., right, during a news conference at Trump Tower in New York. Prosecutors in New York are expected to bring the first criminal charges in a two-year investigation into Trump's business practices, accusing his namesake company and its longtime finance chief Weisselberg of tax crimes. (AP Photo/Evan Vucci, File)

Allen Weisselberg, fidèle parmi les fidèles de Donald Trump, ici avec son fils Donald Trump Jr. Image: AP

La justice s'attaque au directeur financier de Trump et à son entreprise

L'entreprise familiale, la Trump Organization de l'ex-président, et son directeur financier, Allen Weisselberg, devraient comparaître ce jeudi devant le tribunal.



La Trump Organization, le groupe familial de l'ex-président américain Donald Trump, et son directeur financier vont être inculpés jeudi par les procureurs de New York, affirment mercredi plusieurs journaux américains. Les accusations portent sur des délits fiscaux.

Selon le Wall Street Journal, le New York Times et le Washington Post, qui citent des sources proches du dossier, l'inculpation porte sur des avantages en nature accordés au directeur financier de la holding, Allen Weisselberg, fidèle parmi les fidèles de Donald Trump, et présumés non déclarés au fisc.

Weisselberg devrait être présenté jeudi à un juge, qui lui signifiera les chefs d'accusation retenus contre lui, selon les médias américains. L'acte d'inculpation devrait alors être rendu public.

Trump et sa famille pas visés (pour le moment)

L'ancien président américain et les membres de sa famille ne devraient pas être inquiétés, au moins dans un premier temps. L'inculpation d'Allen Weisselberg viserait, de l'avis général, à le mettre sous pression afin qu'il accepte de collaborer avec les enquêteurs pour apporter à l'accusation davantage d'éléments à charge.

Sollicité, il y a plusieurs semaines, pour déterminer si des poursuites pouvaient effectivement être engagées, un grand jury a donné son feu vert au procureur de Manhattan pour aller de l'avant, selon les trois quotidiens.

Un revers pour le candidat Trump

Ces inculpations, si elles sont confirmées, seraient un revers pour Donald Trump qui laisse entendre qu'il pourrait être candidat à l'élection présidentielle de 2024. L'ancien président, désormais domicilié en Floride, avait qualifié, lundi, ces enquêtes de:

«Continuation de la plus grande chasse aux sorcières de tous les temps.»

Il avait aussi accusé les procureurs démocrates d'être «prêts à tout» pour entraver ses ambitions politiques, «en allant jusqu'à commettre des fautes professionnelles». (ats)

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Analyse

La justice se rapproche de plus en plus de Trump, qui devient nerveux

Voir l’ex-président des États-Unis en prison est une éventualité qui devient réaliste.

Le portail d'information Politico affirme avoir remarqué une nette augmentation de la nervosité dans l'entourage de Donald Trump, et il y a de bonnes raisons à cela.

Le Washington Post a révélé que Cyrus Vance Jr, le procureur du district de Manhattan, a mis en place un grand jury contre la Trump Organization. Cela signifie que l'ex-président fera l'objet d'une enquête pour d'éventuelles infractions pénales, ce qui implique qu'il pourrait être condamné à une peine de prison. Le grand …

Lire l’article
Link zum Artikel