DE | FR

Derek Chauvin reconnu coupable du meurtre de George Floyd

Derek Chauvin, un policier blanc, était jugé pour meurtre, homicide involontaire et violences volontaires, provoquant la mort de George Floyd, un homme noir. L'ex-agent de la police de Minneapolis encourt jusqu'à 40 ans de prison. La sentence sera prononcée le 16 juin.
20.04.2021, 23:0724.04.2021, 09:33
1 / 12
Affaire Floyd: le soulagement aux Etats-Unis, en images
source: sda / craig lassig
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Le verdict est unanime

Plus de trois semaines après le début du procès, le verdict est enfin tombé. Derek Chauvin a été reconnu coupable des trois chefs d'accusation retenus à son encontre. Aux Etats-Unis, un pays gangréné par des tensions raciales et de nombreux faits de violences policières. Ce jugement inédit et historique est salué par le président Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris:

Vidéo: YouTube/CNN

Un procès hors norme

L'ONU salue un verdict important
Tout autre résultat aurait constitué «un simulacre de justice», a dit mercredi à Genève la Haute commissaire aux droits de l'homme.

Dans une déclaration, Michelle Bachelet a relevé la «persévérance» de la famille de la victime et de nombreux autres acteurs pour la justice dans cette affaire.

L'ex-agent de la police de Minneapolis était jugé pour meurtre, homicide involontaire et violences volontaires ayant entraîné la mort de George Floyd, qu'il avait interpellé pour une infraction mineure le 25 mai 2020. Suite au verdict, Derek Chauvin a quitté le tribunal en direction de la prison:

Derek Chauvin avait maintenu son genou sur le cou du quadragénaire, pendant plus de neuf minutes, alors que George Floyd était allongé sur le ventre, les mains menottées dans le dos.

La sentence sera prononcée le 16 juin

Derek Chauvin encourt jusqu'à 40 ans de prison. L'ancien officier sera fixé sur son sort, dans deux mois. Le juge pourrait alourdir la durée de sa peine de prison, s’il retient des circonstances aggravantes.

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Femme d'action»: Macron a (enfin!) désigné sa première ministre
Le président français aura su faire monter le suspens avant de dévoiler l'identité de la cheffe de son gouvernement. Ce n'est que la deuxième fois qu'une femme occupe ce fauteuil.

Emmanuel Macron a su faire durer le suspens. Cela fait depuis son élection, il y a trois semaines, que le président français nous fait patienter sur le nom de son ou sa cheffe de gouvernement. La rumeur, elle, tendait vers la nomination d'une femme. C'est désormais chose faite: ce lundi après-midi, le chef de l'Etat a nommé Elisabeth Borne, 61 ans, au poste de Premier ministre. Elle succède à Jean Castex.

L’article