DE | FR

Les extraterrestres, ça existe? Les Etats-Unis ne nient pas

Bild

Plus de 140 ovni restent inexplicables, reconnaît le renseignement américain. photo du ministère de la Défense américain, publiée en avril 2020

Sur 144 phénomènes étudiés, un seul a pu être expliqué. Pour le reste, le rapport du service de renseignement américain ne peut ni confirmer, ni infirmer s'ils sont liés à une vie extraterrestre.



Le renseignement américain a affirmé vendredi, dans un rapport très attendu, qu'il n'existait pas de preuves d'existence des extraterrestres. Il a toutefois reconnu que des dizaines de phénomènes constatés par des pilotes militaires ne pouvaient pas être expliqués.

«Un gros ballon qui se dégonflait»

Il n'y a «probablement pas une explication unique» à ces phénomènes, indique également ce rapport. Par ailleurs, ce dernier reconnaît n'avoir aucune explication à plus de 140 phénomènes. Mais l'ensemble des informations recueillies reste «largement non concluant».

«Nous n'avons actuellement pas suffisamment d'informations dans nos bases de données pour attribuer ces incidents à des causes spécifiques»

rapport des renseignements américains

Sur 144 incidents étudiés, un seul a pu être expliqué. Il s'agissait d'un gros ballon qui se dégonflait. Dix-huit d'entre eux montraient des mouvements ou caractéristiques de vols inhabituels, qui ont surpris ceux qui les ont observés.

Technologies hypersoniques testées par la Chine?

Certains pourraient s'expliquer par la présence de drones ou d'oiseaux créant la confusion dans les systèmes radars des militaires américains. D'autres pourraient découler de tests d'équipements ou de technologies militaires effectués par d'autres puissances, comme la Chine ou la Russie.

Les services de renseignement américains craignent par exemple que la Chine ou la Russie testent des technologies hypersoniques, se déplaçant à 10, voire 20 fois la vitesse du son, et très manoeuvrables, selon des responsables cités par les médias.

Pour rester dans le (presque) paranormal, 19 photos d'animaux flippants

1 / 22
19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant
source: facebook
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles concernant les Etats-unis

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Link zum Artikel

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Link zum Artikel

Que penser des 65 premiers jours du Président Biden

Link zum Artikel

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Enceinte de 8 mois, elle montre la rudesse du sport à ces hommes

Une professionnelle du CrossFit américaine, enceinte jusqu'au cou, a proposé à ses clients de s'entraîner avec d’énormes ballons attachés sur le ventre, en guise de faux ventre. Et il y a de la souffrance.

Michelle Duboc, as du CrossFit à Miami, a mis ses clients à rude épreuve lors d'une séance de sport, un peu spéciale.

Et pour cause. La future maman a équipé cinq de ses clients d’énormes ballons attachés sur le ventre par des sacs en plastique.

Publiée sur Instagram, la vidéo a été tournée à l’occasion du Murph Challenge, une compétition en l’honneur d’un Navy Seal tué en Afghanistan. Elle a rassemblé plus de 9 millions de vues.

Auprès d’ABC News, son mari explique que le ballon en question …

Lire l’article
Link zum Artikel