DE | FR
epa09162899 European Commission President Ursula von der Leyen speaks during the debate on EU-UK trade and cooperation agreement during the second day of a plenary session at the European Parliament in Brussels, Belgium, 27 April 2021.  EPA/OLIVIER HOSLET / POOL

Image: sda

Ursula von der Leyen réagit enfin au «Sofagate»

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, réagit à la polémique suscitée par sa réunion avec le président turc Erdogan le mois dernier. Explications.



«Je me suis sentie blessée et je me suis sentie seule en tant que femme et en tant qu’Européenne»

Ursula von der Leyen

Le message d'Ursula von der Leyen à l’adresse du président du Conseil européen Charles Michel est très clair: elle l'accuse de ne pas avoir réagi, lors de leur rencontre avec le président turc Erdogan. La présidente de la Commission avait été placée sur un divan, tandis que Charles Michel, représentant des Etats membres de l’UE, et le président Erdogan prenaient place dans les deux seuls fauteuils disponibles.

«Je suis la première femme présidente de la Commission européenne et je souhaite être traitée comme présidente de la Commission. A Ankara, cela n’a pas été le cas et c’est arrivé parce que je suis une femme», a-t-elle soutenu lors d’un débat au Parlement européen sur l’incident protocolaire qui a eu lieu le 6 avril dernier.

Les dirigeants de l’UE doivent décider, lors d’un sommet en juin, des suites à donner à la relation avec la Turquie. (jch)

Copin comme cochon: les collègues de bureau qui courent

Vidéo: watson

La Fête de la tulipe à Morges

1 / 10
La Fête de la tulipe à Morges
source: keystone / laurent gillieron
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

«Facebook n'est pas un gouvernement» dont Trump «n'est pas un citoyen»

Link zum Artikel

La crème solaire pollue les eaux, mais «on n’interdit pas la baignade!»

Link zum Artikel

Fusillade lors d'une fête d'anniversaire dans le Colorado, huit morts

Link zum Artikel

L'UE jette à la poubelle son contrat avec Astrazeneca

Link zum Artikel

Plus d'articles «Actu»

«Facebook n'est pas un gouvernement» dont Trump «n'est pas un citoyen»

Link zum Artikel

La crème solaire pollue les eaux, mais «on n’interdit pas la baignade!»

Link zum Artikel

Fusillade lors d'une fête d'anniversaire dans le Colorado, huit morts

Link zum Artikel

L'UE jette à la poubelle son contrat avec Astrazeneca

Link zum Artikel

Svetlana Tikhanovskaïa: «Bien sûr, je crains pour ma vie, mais c'est mon destin»

La dirigeante en exil de l'opposition démocratique de Biélorussie est en Suisse, invitée du FIFDH avant Berne mardi, où elle ne sera pas reçue par le Conseil fédéral. Interview sur fond de répression féroce à Minsk.

Où en est la révolution en Biélorussie ? On a l'impression que, sept mois après le début du mouvement suite à l'élection truquée du 9 août 2020, la vague de contestation s'éteint au fur et à mesure que la répression du dictateur Loukachenko s'accentue.Svetlana Tikhanovskaïa: Le régime a jeté des milliers de personnes en prison, dans l'arbitraire le plus absolu. Je vais vous donner une anecdote. Vous savez ce que font les gens, quand ils sortent de chez eux le matin ? Ils emportent …

Lire l’article
Link zum Artikel