DE | FR
Image: shutterstock

Facebook ne scannera plus vos visages... pour l'instant

Une décision étonnante: le réseau connu pour sa gourmandise en données personnelles a annoncé qu'il abandonnait la reconnaissance faciale. La firme va même plus loin en annonçant que les visages déjà collectés seront supprimés de leurs serveurs.
02.11.2021, 20:1203.11.2021, 06:14

Facebook a annoncé, mardi soir, son intention de cesser d'utiliser les logiciels de reconnaissance faciale qui scannaient automatiquement les personnes sur les photos et les vidéos publiées sur le réseau. Une décision surprenante pour une société connue (et critiquée) pour collecter de grandes quantités de données sur ses milliards d'utilisateurs.

Un milliard de visages déjà récoltés seront supprimés

Facebook (pardon, Meta) a également déclaré mardi qu'elle prévoyait de supprimer toutes les données recueillies dans le passé. C'est quand même un milliard de visages.

Jerome Pesenti, responsable du secteur «intelligence artificielle» chez Facebook précise sur le blog de la société:

«Cette décision intervient dans le cadre d'une initiative de l'ensemble de l'entreprise visant à limiter l'utilisation de la reconnaissance faciale dans nos produits»
Jerome Pesenti

Une fin définitive?

Non. Facebook continuera d'étudier la technologie de la reconnaissance faciale et pourrait l'utiliser dans d'autres produits à l'avenir.

«Nous devons mettre en balance le côté positif de la reconnaissance faciale et les préoccupations sociétales croissantes. D'autant que les régulateurs n'ont pas encore fourni de règles claires»
le vice-président du secteur de l'intelligence artificielle, Jerome Pesenti

Des robots Boston & Dynamics se la jouent Rolling Stones et ne scannent pas vos visages

On vous dit tout sur Facebook

Facebook: Le logo de Meta met une start-up suisse dans l'embarras

Link zum Artikel

«Il faut casser le monopole de Facebook, on est des junkies»

Link zum Artikel

Twitter se moque de Meta, le nouveau nom du groupe Facebook

Link zum Artikel

La lanceuse d'alerte de Facebook veut que Zuckerberg démissionne

Link zum Artikel
Grèce et Turquie toujours paralysées par des paquets de neige
Une tempête de neige s'est abattue en Méditerranée bloquant les axes de communications par la route ou les aéroports

Athènes en Grèce et Istanbul en Turquie s'efforçaient, mardi soir, de dégager leurs axes routiers après la tempête de neige exceptionnelle qui s'est abattue en Méditerranée orientale. Selon Costas Lagouvardos, directeur de recherche à l’Observatoire national d’Athènes, la capitale grecque n’a pas connu de telles conditions météorologiques depuis 1968.

L’article