DE | FR

Encore un cargo à la dérive, mais cette fois en Norvège

L'équipage du remorqueur norvégien sécurise le navire néerlandais à la dérive.
L'équipage du remorqueur norvégien sécurise le navire néerlandais à la dérive.Image: EPA STADT SJOTRANSPORT
Les autorités maritimes norvégiennes ont pris en remorque, dans la nuit de mercredi à jeudi, un cargo néerlandais en perdition. Heureusement, ce n'est pas une répétition de ce qui s'est passé sur le Canal de Suez.
08.04.2021, 10:4609.04.2021, 18:22

Un cargo néerlandais a été remorqué, dans la nuit de mercredi à jeudi, par les services maritimes norvégiens. Le navire était en perdition depuis le début de la semaine, en mer de Norvège. Le sauvetage a permis d'écarter les risques d'un échouement sur la côte.

Le «Eemslift Hendrika» avait lancé un appel de détresse, lundi en fin de matinée, alors qu'il transportait plusieurs bateaux de moindre taille entre Bremerhaven (Allemagne) et Kolvereid (Norvège). La raison: une tempête ayant déplacé une partie de sa cargaison et provoqué une gîte importante.

Ensuite, victime d'un problème de moteur, il avait été évacué dans des circonstances spectaculaires par ses douze membres d'équipage, dont quatre avaient dû se jeter à l'eau dans une mer démontée.

En raison d'une météo difficile, les opérations de remorquage avaient été repoussées à jeudi, mais le cargo en perdition a dévié de sa trajectoire et s'est rapproché des côtes mercredi soir. L'incident a déclenché la prise en charge du cargo par les autorités maritimes, inquiètes d'une possible fuite d'hydrocarbures sur le littoral.

Jeudi matin, le «Eemslift Hendrika» était tracté à une vitesse de 3 noeuds vers le port d'Ålesund (ouest de la Norvège), Kystverket indiquant qu'«aucun problème particulier» n'avait été rencontré pendant la nuit. (ats)

Le remorquage du cargo néerlandais à la dérive, en images

1 / 6
Le remorquage du cargo néerlandais à la dérive, en images
source: ap rescue helicopter floro/ntb / redningshelikopter florã¸/ hov
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Procès du 13-Novembre: «Les victimes ne voulaient du mal à personne»
Le procès des attentats du 13-Novembre 2015 s'est poursuivi ce lundi, avec la prise de parole des avocats des familles des victimes. Une plaidorie collective qui a pris une forme totalement inédite.

«Nous allons donc vous présenter autre chose, une autre forme de plaidoirie, inédite, à laquelle ont participé une centaine d'avocats»: les mots de maître Frédérique Giffard, avocat indépendant, face à la cour d'assises spéciale de Paris, ce lundi.

L’article