International
Femmes

La pandémie augmente les décès des femmes enceintes et fausses couches

A midwife places a cardiotocograph onto an expectant mother's belly to monitor the fetus and the contractions, pictured at the maternity unit of the Triemli Hospital in Zurich, Switzerland, on Se ...
Image: KEYSTONE

La pandémie augmente les décès des femmes enceintes et les fausses couches

Une hausse significative de décès de femmes enceintes et du nombre de fausses couches a été constatée depuis le début de la pandémie, selon une étude réalisée dans 17 pays par la revue The Lancet.
01.04.2021, 09:4701.04.2021, 16:24
Plus de «International»

Triste constat que celui paru dans le New York Times, à travers une étude réalisée par la revue scientifique The Lancet Global Health: la pandémie a engendré une hausse significative du nombre de décès des femmes enceintes ainsi que des fausses couches. 17 pays ont participé à cette recherche et 6 millions de grossesses ont été étudiées.

Les raisons

  • Le système de santé chamboulé par la pandémie, de nombreuses patientes enceintes ont peur de se rendre dans les hôpitaux et les cliniques.
  • Certaines grossesses à risque n'ont pas été traitées à temps, faute d'accès aux soins dans les bons délais.
  • Le manque de temps et la pression de la pandémie sur le personnel soignant, les médecins et les sages-femmes dans les hôpitaux, surtout dans les pays en voie de développement.

C'est au Mexique et en Inde que les résultats sont les plus alarmants, car les décès y ont augmenté de plus d'un tiers. L'étude indique également que la pandémie a engendré le fait que six fois plus de femmes ont dû subir une intervention chirurgicale pour des grossesses extra-utérines. (jch)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Paris: des camélidés venus du monde entier pour défiler
Un défilé controversé d'une cinquantaine de chameaux, dromadaires, lamas et alpagas venus du monde entier a eu lieu samedi dans le bois de Vincennes, à Paris. Le but: promouvoir leur contribution à l'humanité.

Venus du Canada, des États-Unis, du Qatar ou du Pérou, les camélidés, parés des couleurs des 34 délégations participantes, ont attiré une petite foule au début du défilé, sur l'esplanade du château de Vincennes, en région parisienne.

L’article