bien ensoleillé-3°
DE | FR
International
France

27 migrants meurent en tentant de traverser la Manche

27 migrants meurent en tentant de traverser la Manche

La travers
Image: sda
La Manche, nouveau «cimetière à ciel ouvert»: 27 migrants sont décédés mercredi dans le naufrage de leur embarcation au large de Calais, alors qu'ils tentaient de rejoindre les côtes britanniques.
24.11.2021, 19:2825.11.2021, 06:09

Ce drame, qualifié de «tragédie» par le Premier ministre français Jean Castex, est de loin le plus meurtrier depuis l'envolée en 2018 des traversées migratoires de la Manche, face au verrouillage croissant du port de Calais et du tunnel sous la Manche emprunté jusque-là par les migrants tentant de rallier l'Angleterre.

Une cinquantaine de personnes se trouvaient à bord de l'embarcation qui était partie de Dunkerque, a indiqué une source proche du dossier.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a de son côté convoqué une réunion de crise «sur la situation dans la Manche», a annoncé son porte-parole.

Six morts en 2020

Avant ce naufrage, le bilan des décès depuis le début de l'année s'élevait à trois morts et quatre disparus. En 2020, six personnes ont trouvé la mort et trois autres ont été portées disparues. Quatre décès ont été recensés en 2019.

Au 20 novembre, 31 500 migrants avaient quitté les côtes depuis le début de l'année et 7800 migrants avaient été sauvés, a-t-il affirmé. Une tendance, avait-il remarqué, qui n'a pas baissé malgré les températures hivernales. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Poutine se prépare à une «escalade maximale»
La nouvelle offensive russe est imminente, mettent en garde les autorités ukrainiennes. Poutine exigerait une victoire d'ici mars dans l'est du pays.

Cela fait bientôt une année que la Russie a lancé son invasion de l'Ukraine. Si les combats ne faiblissent pas, la ligne de front a très peu bougé depuis la fin des contre-offensives ukrainiennes de l'automne passé, qui ont culminé avec la libération de la ville de Kherson, le 11 novembre.

L’article