DE | FR

«Désolée, on est complet»: Des plages privées accusées de racisme

L'association SOS Racisme a organisé une expérience qui montre que les personnes noires ou maghrébines se voient refuser l'accès à certaines plages privées de la Côte d'Azur. La vidéo fait réagir jusqu'au gouvernement français.
12.08.2022, 15:5612.08.2022, 17:55
Suivez-moi

«Je sais que ça apparaît vide, mais on est complet.»

«Bonjour c'est pour un testing. On voulait savoir si vous laissiez entrer les personnes de couleurs?» Non, les militants français de l'association SOS racisme ne se sont pas présentés de la sorte. Mais dans une vidéo choque, ils dévoilent une face non reluisante de certaines plages privées situées sur la Côte d'Azur. La pratique de la discrimination. On vous explique tout.

T'es noir? Tu ne rentres pas

La méthode employée par l'association SOS Racisme s'appelle le testing et il est régulièrement utilisé depuis les années 1990. Dans la vidéo, Aurore Barbier, chargée de projet chez SOS racisme explique à son équipe qu'ils vont être envoyés par couple pour chercher une place sur une plage privée de Juan-les-Pins.

«D’abord, le groupe des personnes noires, puis le groupe des personnes maghrébines. Enfin, le groupe blanc à la fin, qu'on appelle le groupe contrôle»

Lorsque des couples de personnes noires ou maghrébines se présentent à l'entrée des plages, les employés leur indiquent que l'endroit affiche complet. Mais lorsque c'est le tour d'un couple de personnes blanches, les établissements trouvent étonnamment une place libre et leur proposent des transats.

Ces comportements que l'association a qualifiés de discriminatoires ont tous été filmés en caméra cachée et diffusés sur le média Loopsider. Aurore Barbier, chargée de projet chez SOS Racisme explique:

«Les discriminations ce n’est pas toute l'année dans le cadre du travail, du logement, de la vie quotidienne... C'est même jusque dans les vacances»
Aurore Barbier, chargée de projet SOS Racisme

L'organisatrice du testing grandeur nature ajoute:

«En 2022, en France quand on est noir ou arabe, on ne peut pas aller tranquillement à la plage sans avoir l'épée de Damoclès du racisme au-dessus de la tête»
Aurore Barbier, chargée de projet SOS Racisme

Sur le plateau de BFMTV, l'association SOS Racisme a indiqué vouloir déposer une plainte envers deux établissements de Juan-les-Pins pour pratiques discriminatoires et interpeller les préfectures concernant les plagistes qui se trouvent sur plages publiques.

Réactions des plagistes

Interrogé par BFMTV, l'une des plages mises en cause dans la vidéo de SOS racisme ne souhaite pas faire de commentaires, mais ajoute toutefois que:

«Le groupe attend la saisie de la justice pour rétablir les faits malmenés dans ce montage biaisé qui ne tient pas compte de la réalité des choses. Le groupe entend enfin rappeler que toute son histoire et celle de ses dirigeants démontrent le contraire des affirmations proférées.»
Plage mise en cause par la vidéo de SOS RacismeBFMTV

L'autre plage épinglée refuse de s'exprimer toujours selon BFMTV. L'établissement estime que la vidéo est biaisée et qu'il n'y a pas de refus d'accès dans leur enseigne.

et du gouvernement

La ministre française, Isabelle Rome, en charge de la Diversité et de l’Égalité des chances a déclaré auprès du Huffingtonpost:

«Si les faits sont avérés, ils sont graves»
Isabelle Rome

Elle ajoute que le gouvernement est «déterminé à enrayer la discrimination liée aux origines ».

Quant à l'association SOS Racisme, elle précise que sa démarche ne vise pas à incriminer le métier de plagiste, mais à dénoncer les établissements qui pratiquent la discrimination.

«Parmi tous les établissements qui ont été testés, tous n'ont pas fait de pratique discriminatoire. Nous ne voulons pas jeter l'opprobre ni sur la ville ni sur le métier, mais montrer qu'il y a encore des choses qui ne doivent plus avoir lieu dans notre pays.»
Hermann Ebongue, vice-président de SOS Racisme

Miaou! Voici 22 photos de chats en mauvaise posture

1 / 24
Miaou! Voici 22 photos de chats en mauvaise posture
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Des militants de SOS racisme au meeting de Zemmour

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Une avalanche engloutit un camp de base dans l'Himalaya
Plusieurs avalanches ont touché le Manaslu, le huitième plus haut sommet du monde. Si l'une d'entre elles a fait deux victimes, une autre a touché le camp de base des alpinistes n'occasionnant que des dégâts matériels.

Dimanche 2 octobre, une avalanche massive s'est déclenchée sur la montagne népalaise Manaslu pour la deuxième fois en quelques jours. Si la première, qui a lieu quelques jours avant, a fait deux victimes, cette fois, c'est le camp de base qui a été légèrement enseveli.

L’article