International
France

Attal-Bardella sur le ring de France 2: qui a gagné?

Image
image: getty

Duel tendu entre Attal et Bardella sur le ring de France 2: qui a gagné?

Un débat à deux semaines des élections européennes qui faisait déjà polémique pour sa composition: une tête de liste RN largement en tête des sondages, face à un premier ministre qui jouait bien plus que les miettes qu'il souhaite offrir à la liste de son parti. Deux présidentiables alertes, qui ont évité les erreurs de leur mentor et se respectent parfois un peu trop.
24.05.2024, 06:14
Suivez-moi
Plus de «International»

Deux beaux gosses aux dents longues, un océan de bleu de chaque côté. Malgré tout, Gabriel Attal, 35 ans, était mieux fringué que Jordan Bardella. Rien de bien grave. La jeune tête de liste et président du Rassemblement national, sept ans de moins, a toujours eu l'étrange réflexe de mal maîtriser les tailles et les épaulettes. Et il faut dire qu'il s'est senti plusieurs fois à l'étroit, jeudi soir, face à un premier ministre habile, la gouaille plongée dans les dossiers et le sourire en coin.

Le duel s'annonçait aussi prometteur que particulièrement sous tension, au beau milieu d'une actualité explosive (la violente attaque du fourgon, le Moyen-Orient et l'antisémitisme, l'Ukraine toujours). Alors que le chef de file RN caracole en tête des intentions de vote, le pouvoir a finalement accepté d'envoyer le premier de classe sur le ring, déployé par France 2, pour tenter de muscler sa liste (Renaissance, Modem, Horizons, UDI) qui stagne à une profonde deuxième place. Et c'est le PS Raphaël Glucksmann qui complète ce podium.

Officiellement, un débat organisé en amont du 9 juin, où les Français seront appelés à élire leurs députés européens. Officieusement? La gourmandise d'assister à ce qui pourrait bien être un avant-goût de la bataille présidentielle en 2027, entre deux politiciens jeunes, mais ambitieux et déjà très expérimentés.

Dans les faits, Jordan Bardella n'a pas eu tout à fait tort lorsqu'il a résumé cette confrontation à un «programme face à un bilan». Des échanges musclés, mais respectueux. Trop, peut-être, diront ceux qui reprochent aux macronistes de fricoter avec les idées de l'extrême droite.

Qui a gagné? A vous de juger, mais les sondages ne devraient pas s'en retrouver bouleversés dans les heures à venir.

Le match en quelques punchlines majeures

Pourquoi Bardella voulait-il défier le premier ministre?

«Parce que l'un des grands défis de notre génération, c'est de réconcilier les Français avec la politique. J'espère que ce débat sera de haute tenue»

Pourquoi Attal est-il là?

«Ce seront les élections européennes les plus importantes de l'histoire»

L'Europe en deux mots?

«L'Europe, c'est la prospérité»
Gabriel Attal
«Je suis contre le fonctionnement actuel de l'UE et je souhaite en changer les règles»
Jordan Bardella

On se jette dans l'économie?

«Vous ne faites pas confiance au savoir-faire français. Moi, j’assume la fin de la naïveté»
Jordan Bardella
«Vous dites que la France, maintenant, va réserver ces marchés publics en priorité aux entreprises françaises, mais...»
Gabriel Attal
«80% de nos PME exportent dans un pays européen»
Gabriel Attal
«Les autres pays européens vont faire exactement la même chose et nos entreprises vont perdre des marchés!»
Gabriel Attal
«Aujourd’hui, dans la restauration collective, 75% du bœuf qui est consommé par nos enfants dans les cantines des collèges, des écoles et des lycées est importé»
Jordan Bardella
«Moi, je souhaite que les agriculteurs que vous avez mis en grande difficulté par vos politiques puissent être prioritaires dans les jours qui viennent»
Jordan Bardella
«Si la proposition de Jordan Barella est appliquée, toutes les entreprises qui obtiennent des contrats, on leur coupe les jambes»
Gabriel Attal

Petite pique au passage sur le retournement de veste

«La méthode du RN, c'est de dire: on est contre tout. Et puis si on se rend compte qu'on s'est planté, on dit qu'on a changé d'avis»
«Restez élégant Monsieur Attal. Je suis un peu gêné pour vous»
Jordan Bardella
«C'est pour vous que je suis gêné»
Gabriel Attal

Le marché automobile:

«Vous devez renoncer à l’objectif d’interdire en 2035 la vente de véhicules neufs thermiques»
Jordan Bardella
«Vous avez l’air de vivre dans un monde où on a du pétrole en France. Mauvaise nouvelle pour vous, ce n’est pas le cas»
Gabriel Attal
«Par les règles européennes que vous avez mises en œuvre, vous empêchez aujourd’hui les familles françaises, les consommateurs, les TPE, PME, de bénéficier des fruits de notre production nucléaire»
Jordan Bardella
«L'Europe est submergée de véhicules étrangers, et notamment de véhicules chinois»
Jordan Bardella
«On sera en capacité en 2030 de produire 2 millions de véhicules électriques sur le sol français»
Gabriel Attal
«On sait qu’il y a des agences de location de véhicules, comme Hertz, qui renvoient les véhicules électriques parce que les gens n’en veulent pas. Vous cédez à un dogme»
Jordan Bardella

On passe à l'immigration?

«Pour vous, l'immigration n'est pas un problème, mais un projet»
Jordan Bardella
«La France a éloigné plus que l'Allemagne les migrants clandestins»
Gabriel Attal
«Par exemple, vous êtes Syrien, libyen, vous arrivez en Italie, en Suède, vous obtenez un titre de séjour, par exemple pour travailler. Je ne veux pas que ce titre de séjour vous donne un droit à circuler dans tous les pays de l’Union européenne»
Jordan Bardella
«Comment vous faites pour contrôler tout le monde?»
Gabriel Attal
«Un demi-million de Français traversent en voiture les frontières de l’Allemagne, de la Belgique, de l’Italie, de la Suisse, de l’Espagne pour aller travailler de l’autre côté de la frontière»
Gabriel Attal
«Notre projet de double frontière, c’est d’abord le refoulement systématique des bateaux de migrants qui arrivent sur le sol européen»
Jordan Bardella
«En vous écoutant, on a l'impression que derrière chaque étranger, il y a un délinquant ou un terroriste en puissance. C'est révoltant»
Gabriel Attal
«Vous avez pulvérisé les records d'immigration. Le 9 juin, c'est un vote contre l'immigration massive. Un vote sécuritaire»
Jordan Bardella

L'immigration légale:

«D'être classé "métier sous tension", c’était une des premières demandes que m’ont faites les agriculteurs et leurs représentants, pour avoir recours à une main-d’œuvre étrangère»
Gabriel Attal
«Je ne veux pas que cet argument de l’immigration de travail soit un prétexte pour dissimuler une immigration de peuplement»
Jordan Bardella
«J’assume de dire que notre pays et notre Europe se sont aussi construits avec de l’immigration»
Gabriel Attal
«Nous devons faire comme la Suisse, secteur par secteur»
Jordan Bardella
«C'est une fierté pour moi de ne pas être d'accord avec vous sur l'immigration»
Gabriel Attal

L'Ukraine:

«Emmanuel Macron a jeté de l'huile sur le feu avec la proposition d'envoyer des troupes au sol. Il a inquiété beaucoup de nos concitoyens»
Jordan Bardella
«Le risque d'escalade nucléaire est majeur»
Jordan Bardella
«Je vous rassure, on a une Constitution, elle n’a pas bougé»
Jordan Bardella
«Il y a une personne qui a le doigt sur le bouton nucléaire et qui peut appuyer dessus, c’est le président de la République»
Gabriel Attal
«Et les intérêts vitaux, c'est aussi l'Europe»
Gabriel Attal
«Emmanuel Macron utilise la guerre pour faire campagne»
Jordan Bardella

La Russie:

«Vous n'êtes pas particulièrement russophile ou fan de Vladimir Poutine»
Gabriel Attal
«Mais votre parti, celui de Mme Le Pen et de Jean-Marie Le Pen, avait besoin d’argent. La Russie avait besoin d’un parti pour affaiblir l’Europe de l’intérieur»
Gabriel Attal
«Vous avez beau avoir remboursé votre dette, vous avez un contrat moral avec eux, ce qui fait que vous n’êtes pas libre dans vos votes et de vos décisions au Parlement européen»
Gabrel Attal
«En France, il y a eu une naïveté collective à l’égard de Vladimir Poutine et de ses intentions»
Jordan Bardella
«Je suis honnête à l’égard des Français et quand j’ai commis une erreur, je le dis les yeux dans les yeux et je n’essaie pas de les manipuler»
Jordan Bardella

Et s'ils devaient parler aux jeunes?

«J'appelle la jeunesse française à reprendre son destin en main, car personne ne le fera à sa place»
Jordan Bardella
«Je pense qu’on porte les défis et les espoirs d’une génération touchée par la crainte du lendemain, par l’insécurité qui se multiplie partout dans le pays»
Jordan Bardella
«Je veux dire à tous les Français qui ont le cœur qui saigne en regardant leur pays d'aller voter»
Jordan Bardella
«Je dis aux jeunes de choisir un vote responsable, d'espoir»
Gabriel Attal
«Ils veulent pouvoir trouver un travail, si possible qui leur plaît. Les emplois se raréfieraient en France avec le programme de Bardella»
Gabriel Attal
«Ils veulent aussi vivre dans un environnement respirable et dans une Europe qui investit dans des secteurs d’avenir»
Gabriel Attal
Le plus grand sac Hermès au monde
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Série inquiétante de disparitions de touristes en Grèce
Huit touristes ont disparu ces derniers jours lors de randonnées en Grèce. Cinq d'entre eux ont été retrouvés morts, dont un présentateur de télévision britannique. Que se passe-t-il?

Pendant six jours, les sauveteurs ont passé au crible la petite île de Symi, en mer Egée, pour retrouver Michael Mosley. Ils ont utilisé des chiens renifleurs, des hélicoptères et des drones. C'est alors qu'une équipe de télévision a découvert le corps du médecin et présentateur de télévision de 67 ans depuis un canot pneumatique sur la rive. L'éminent Britannique, en vacances sur l'île, s'était vraisemblablement égaré lors d'une randonnée et s'était effondré.

L’article