International
France

La fusée Ariane 6 a décollé pour la première fois

Ariane 6 décolle pour la première fois

La fusée Ariane 5 doit être remplacée en 2023 par un nouveau lanceur, appelé Ariane 6 (archives).
La fusée Ariane 6 a décollé mardi depuis Kourou en Guyane.Keystone
L'agence spatiale européenne a réussi mardi, avec une heure de retard, à faire décoller la fusée Ariane 6 pour la toute première fois. Un exploit.
09.07.2024, 21:52
Plus de «International»

La fusée Ariane 6 a décollé mardi de son pas de tir de Kourou, en Guyane, pour son tir inaugural destiné à qualifier en vol le nouveau lanceur qui doit assurer l'accès autonome de l'Europe à l'espace, a constaté un journaliste de l'AFP.

Avec un retard d'une heure en raison d'un problème «mineur» résolu dans la matinée, la fusée de 56 mètres a allumé à 16h00 locales (21h00 en Suisse) ses deux propulseurs d'appoint et le moteur Vulcain de son étage principal avant de s'élever dans un ciel clair et de débuter son vol de 2 heures 51 minutes et 40 secondes.

Dans la salle Jupiter, tour de contrôle de la mission située à 17 km du pas de tir, le calme des opérateurs tranchait avec l'excitation d'un vol attendu depuis quatre ans par l'Europe spatiale.

«Propulsion nominale, trajectoire conforme à l'attendu», a annoncé le directeur des opérations, Raymond Boyce avant que l'étage supérieur s'allume sous les applaudissements de la salle. (jch/ats)

La «Hawk tuah Girl» est réapparue et s’explique
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un lycéen soupçonné d'avoir utilisé l'IA à son épreuve de philo
Un étudiant alsacien qui bénéficiait d'un aménagement lui permettant de passer l'épreuve de philosophie du Bac sur ordinateur est soupçonné d'avoir eu recours à l'intelligence artificielle.

«Le correcteur a relevé un certain nombre de doutes sur la composition du candidat et un possible recours à l'intelligence artificielle est évoqué», a déclaré à l'AFP Julien Klipfel, secrétaire général adjoint de l'académie de Strasbourg, confirmant une information du quotidien L'Alsace.

L’article