International
France

Meurtre de Sihem: retour sur l'affaire qui secoue la France

Sihem, 18 ans, victime d'un meurtre sordide: que s'est-il passé?

L'adolescente avait disparu le 25 janvier au soir près d'Alès, en France. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le principal suspect a avoué. Retour sur l'affaire qui a mis en émoi tout un pays.
03.02.2023, 18:31
Plus de «International»

C'est une nouvelle histoire bien sombre qui secoue la France entière. Celle de Sihem, âgée de 18 ans, dont le cadavre a été retrouvé en forêt jeudi. La jeune lycéenne avait disparu depuis fin janvier et ce sont les aveux du principal suspect qui ont donc mené à la macabre découverte. Retour sur l'affaire.

Une adolescente «sans histoire»

Selon les informations du Parisien, Sihem est née dans une fratrie de quatre enfants et était originaire du Gard, dans le sud de la France. La jeune fille avait disparu le 25 janvier au soir, après avoir quitté l'appartement de sa grand-mère. C'est le père qui, au lendemain, a déclaré la disparition de sa fille, une adolescente «sans histoire». A ce stade, une enquête pour «disparition inquiétante» a été ouverte avant de basculer vers une investigation pour «enlèvement et séquestration», permettant ainsi aux autorités de mettre en place davantage de moyens pour retrouver la lycéenne.

Plusieurs témoignages ont été recueillis par les gendarmes dont certains mentionnaient un nom, celui de Mahfoud H. Une connaissance, selon l'entourage de Sihem, que cette dernière était partie rejoindre lorsqu'elle a disparu.

Les aveux du suspect, un corps retrouvé

Placé en garde à vue mardi, le passé de caïd de Mahfoud H, 39 ans, ressort. Selon le média français, l'homme est déjà passé par la case prison au moins à 13 reprises, notamment pour des faits de «vols aggravés».

Aux enquêteurs, il affirme que l'adolescente était amoureuse de lui. Une relation «hypothétique», impossible à confirmer et dont personne n'avait connaissance, rapporte le Parisien. L'homme est passé aux aveux dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon lui, une dispute aurait éclaté quant à cette relation amoureuse que l'homme refusait d'entretenir. Il aurait ainsi essayé de faire taire la lycéenne en lui mettant la main sur la bouche étouffant ainsi la victime. Des déclarations qui devront être confirmées par l’autopsie.

Face aux enquêteurs, Mahfoud donne des explications très claires quant à l'endroit où il a laissé le corps de Sihem. Là-bas, un corps correspondant «en tous points» à la jeune fille est rapidement retrouvé, même si l'enquête devra encore confirmer formellement son identité, a précisé Mme Gensac, procureure de la République de Nîmes.

«C'est l'amie que tout le monde rêve d'avoir»

L'adolescente, décrite comme souriante, bienveillante et toujours de bonne humeur, s'occupait de sa grand-mère de 95 ans, Fatima. Mais elle avait de grandes ambitions professionnelles et notamment celle de rejoindre une école de commerce à Paris.

Sihem était toujours là quand on avait besoin d'elle, «c'est l'amie que tout le monde rêve d'avoir». Le meurtre de l'adolescente a plongé non seulement la France, mais aussi tout un village dans une profonde tristesse. Sur les réseaux sociaux également, de nombreux hommages lui sont rendus. (sia)

Un couple de lesbiennes viré d'un bar parce qu'elles se sont touchées
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Kendji Girac a pris une balle et explique ce qu'il s'est passé
Le chanteur français a été blessé par balle à la poitrine dans la nuit de dimanche à lundi. Il a été hospitalisé et son pronostic vital n'est plus engagé. L’incident serait la conséquence d’une mauvaise manipulation de l’arme de sa part.

Le chanteur Kendji Girac s'est fait tirer dessus cette nuit dans la ville de Biscarosse, sur la côte atlantique, dans le Sud-Ouest de la France, selon BFMTV. Les faits ont eu lieu «sur une aire de communauté de gens du voyage».

L’article