DE | FR

Testé positif, Jean Castex a-t-il infecté d'autres politiciens?

Peu avant avoir été testé positif, Jean Castex s'est rendu en visite à Bruxelles.
Peu avant avoir été testé positif, Jean Castex s'est rendu en visite à Bruxelles.Image: sda
L'annonce du test positif du premier ministre français a suscité, lundi, de vives réactions. Notamment à cause du fait que ces derniers jours, il a multiplié les rencontres, sans toujours respecter les gestes barrière.
23.11.2021, 22:5524.11.2021, 06:37

Jean Castex a été testé positif au Covid-19 lundi soir. Dans les jours précédents, il a rencontré pas moins de dix ministres, sans toujours respecter les gestes barrière tels le port du masque ou la distanciation sociale.

Après l'annonce, les ministres concernés, dont le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et le garde des Sceaux Eric Dupont-Moretti, ont dû se faire tester. Tous sont négatifs au Covid-19, rapporte mardi BFMTV. Ils devront se faire dépister une deuxième fois dans sept jours.

Gouvernement belge en quarantaine

Le chef du gouvernement peut donc souffler. Du moins pour l'instant. Lundi matin, Jean Castex a rencontré son homologue belge Alexander De Croo, à Bruxelles. D'autres politiciens faisaient également partie de la délégation.

Jean Castex et Alexander De Croo à Bruxelles, lundi.
Jean Castex et Alexander De Croo à Bruxelles, lundi.Image: sda

De Croo s'est mis en quarantaine et a passé un test PCR mardi matin. Il ne saura que mercredi s'il est positif au Covid-19. Quatre autres membres du gouvernement belge ont fait de même et resteront en quarantaine jusqu'à ce que le résultat du test soit négatif, rapporte Ouest-France. (asi)

Ce bébé de 11 mois est un succès viral en Chine.

Plus d'articles sur la France

En France, factures payées ou pas, l'électricité ne sera plus coupée

Link zum Artikel

Non, Eric Zemmour n’est pas qu’une «construction médiatique»

Link zum Artikel

La France commémore les attentats du 13 novembre

Link zum Artikel

La France ne sait plus gérer certains de ses supporters

Link zum Artikel
YouTube veut bannir la vidéo de Zemmour et celui-ci s'en frotte les mains
YouTube est sur le point de trancher sur le sort de la fameuse vidéo d'Eric Zemmour annonçant sa candidature à la présidentielle. En tout cas, il devient de plus en plus difficile d'y accéder.

Le clip de campagne du candidat d'extrême droite Eric Zemmour n'en a peut-être plus pour très longtemps à vivre sur la plateforme de vidéos. Mercredi soir, les équipes de YouTube ont confirmé à BFMTV qu'ils étaient en train de statuer sur la question.

L’article