International
France

Les Français votent pour un choix historique

Les Français votent pour un choix historique

Les Français votent ce dimanche pour le premier tour des législatives, un scrutin crucial qui pourrait permettre à l'extrême droite de prendre le pouvoir pour la première fois depuis la Deuxième Guerre mondiale.
30.06.2024, 09:42
Plus de «International»

Les Français ont commencé à voter dimanche en métropole pour le premier tour d'élections législatives. Le suspense est de mise puisque ce scrutin pourrait ouvrir la voie à l'accession de l'extrême droite au pouvoir dans une semaine.

Après certains territoires d'Outre-mer dès samedi, les bureaux de vote ont ouvert à 08h00 en métropole. Les Français pourront s'y rendre jusqu'à 18h00 ou 20h00 dans les grandes villes, heure à laquelle se dessineront les premiers résultats de cette élection susceptible de bouleverser le paysage politique.

Incarné par le visage lisse de Jordan Bardella, 28 ans, le Rassemblement national caracole dans les sondages, qui le créditent de 34 à 37% des intentions de vote, avec la perspective inédite d'obtenir une majorité relative ou absolue le 7 juillet, au soir du second tour.

Selon les sondages, le parti lepéniste devance l'alliance de gauche du Nouveau Front populaire, donnée entre 27,5 et 29%, et le camp présidentiel, relégué autour de 20 à 21% des intentions de vote de premier tour.

Une première

Si Jordan Bardella entrait à Matignon, ce serait la première fois depuis la Deuxième Guerre mondiale qu'un gouvernement issu de l'extrême droite dirigerait la France. Le président du RN a toutefois prévenu qu'il n'accepterait le poste de Premier ministre que si son parti détient la majorité absolue.

Dans le cas contraire, le risque d'une Assemblée bloquée, sans possibilité d'alliance entre des camps très polarisés, est réel, un scénario qui plongerait la France dans l'inconnu.

Emmanuel Macron avait provoqué un séisme politique le 9 juin. A peine annoncé l'échec de ses troupes aux européennes, il avait à la surprise générale prononcé la dissolution de l'Assemblée nationale, un pari ultra risqué.

Malgré ses divergences internes, la gauche était dans les jours suivants parvenue à ressusciter un accord de coalition. Mais les différends entre La France Insoumise et ses partenaires, sur le leadership contesté de Jean-Luc Mélenchon notamment, ont vite ressurgi et souvent parasité la campagne de ce Nouveau Front populaire.

Succès continu

Pendant ce temps, rien n'a semblé freiner la dynamique du Rassemblement national en campagne sur le pouvoir d'achat et contre l'immigration: ni le flou sur l'abrogation de la réforme des retraites d'Emmanuel Macron, ni les polémiques sur les binationaux, ou les propos sulfureux de certains candidats RN sur les réseaux sociaux.

Les Français déjoueront-ils les pronostics des sondeurs à l'issue de ces trois semaines de campagne éclair ? Le pays semble saisi d'une grande fébrilité et une forte participation est attendue pour ces législatives les plus scrutées de l'histoire récente. Elle pourrait s'établir autour de 67% des quelque 49 millions d'inscrits sur les listes électorales, largement supérieure aux 47,51% du premier tour des législatives 2022.

Plus de 2,6 millions de procurations ont été établies depuis le 10 juin, selon le ministère de l'Intérieur, un nombre quatre fois supérieur à celui d'il y a deux ans sur une période comparable.

Depuis samedi en Outre-mer

Dès samedi, les Français de territoires d'Outre-mer se sont rendus aux urnes, avec une participation en forte hausse et, bien souvent, un sentiment de gravité.

En Nouvelle-Calédonie, à la mi-journée dimanche, 32,4% des électeurs avaient déposé leur bulletin dans l'urne, une forte augmentation par rapport aux législatives de 2022 où le taux de participation à midi était de 13,06%.

«Ca va être décisif pour le pays. Il faudrait qu'il y ait du monde mais je ne sais pas si tout le monde va jouer le jeu. Il y a aussi pas mal de gens qui sont blasés», a commenté Cassandre Cazaux, une infirmière «née ici» et qui se «considère calédonienne».

Les enseignements du premier tour pourraient toutefois être difficiles à tirer, tant les inconnues sont nombreuses. A commencer par le nombre de triangulaires dimanche soir, attendu en très forte hausse là encore, et le nombre de désistements durant l'entre-deux tours, alors que la constitution d'un front républicain contre l'extrême droite ne cesse de se fissurer au fil des années.

Réunion des ministres lundi

Lundi midi, le président de la République réunira le Premier ministre Gabriel Attal et les membres du gouvernement à l'Elysée. Et les questions des désistements et de la stratégie face au Rassemblement national seront forcément au menu des discussions.

Ces législatives ont lieu après deux années en situation de majorité relative à l'Assemblée nationale, où les macronistes ont dû chercher des alliés texte par texte, quand ils ne recouraient pas à l'arme constitutionnelle du 49.3 pour faire passer sans vote les budgets et la réforme des retraites. (tib/ats)

Le défilé Jacquemus à Capri en images
1 / 48
Le défilé Jacquemus à Capri en images
Le défilé automne-hivers 2024/2025 de Jacquemus à Capri, en Italie, le 10 juin 2024
source: tagwalk
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici le vice-président choisi par Donald Trump
JD Vance, sénateur de l'Ohio et auteur du best-seller Hillbilly Elegy, était dans le sillage de Donald Trump pour se placer comme le favori au poste de vice-président. Trump vient de lui offrir ce poste lundi soir, en l'annonçant sur son réseau Truth Social, en pleine convention républicaine. Portrait d'un provocateur, chouchou des MAGA.

Il fut parmi les favoris pour devenir le colistier de Trump; il est le premier à avoir pris la parole après la tentative d'assassinat de l'ancien président, réflexe typique d'un fidèle lieutenant.

L’article