International
France

Législatives en France: 50 euros à ses salariés pour voter

Législatives: il offre 50 euros à ses salariés pour les inciter à voter

Pascal Biscroma et ses employés avec leur carte d'électeur à Nice.
Pascal Biscroma et ses employés avec leur carte d'électeur à Nice.Image: x
Le patron d'une entreprise de transports dans la région de Nice offre une prime de 50 euros aux salariés qui voteront lors des législatives françaises.
28.06.2024, 17:14
Plus de «International»

Pour lutter contre l'abstention, le cogérant d'une PME de transports de vrac du village de Saint-Blaise, au nord de Nice, propose une prime de 50 euros à ses salariés qui auront voté aux élections législatives.

Peu importe le vote, y compris un vote blanc ou un vote nul, mais il faudra présenter une carte d'électeur munie des tampons des deux tours.

Parmi les 70 salariés de Courbaisse Transports, installé dans la plaine du Var, beaucoup «sont un peu défaitistes», a expliqué à l'AFP le cogérant, Pascal Biscroma, confirmant une information du quotidien Nice-Matin. «L'esprit général c'est: 'pourquoi je vais aller voter? Ca ne sert à rien, il n'y a rien qui se fait comme on veut'»:

«Face à ce relâchement par rapport à l'acte civique, il a décidé de proposer cette incitation financière de 50 euros, une somme qui représente beaucoup pour certains salariés, et pour la majorité des Français»

«Avec le sourire»

«On a la chance de vivre dans une démocratie» souvent citée «en référence à l'international» et la devise «liberté, égalité, fraternité», ce n'est pas «que des mots», a fait valoir Pascal Biscroma, qui gère avec son frère l'entreprise transportant en particulier du sable et des ordures:

«Tout ça, c'est des combats, des valeurs qui risquent à terme de disparaître»

Le patron a assuré à l'AFP qu'il n'avait pas vu d'initiatives similaires dans d'autres entreprises et que l'idée lui était venue en réfléchissant au phénomène de l'abstention, qui s'est élevée à 45% à Saint-Blaise lors des européennes du 9 juin (48,51 en France).

Se contenter de «porter la bonne parole» en faveur du vote auprès de ses salariés n'aurait pas vraiment eu d'impact, a-t-il estimé. S'ils vont tous voter, son initiative lui coûtera au total 3500 euros, ce qui représente «un bel effort (...) mais on va les payer vraiment avec le sourire», a-t-il assuré. (jch/ats)

Kendji Girac fait son mea culpa en vidéo
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des pluies torrentielles en Chine causent des morts
Depuis mardi, de violentes intempéries frappent le nord et le centre de la Chine, provoquant inondations et destructions.

Des pluies torrentielles en Chine ont fait au moins 20 morts et des dizaines de disparus, notamment dans l'effondrement d'un pont.

L’article