International
Guerre contre l'Ukraine

Propagande: comment Poutine va laver le cerveau des enfants

Comment Poutine compte laver le cerveau des enfants

Propagande sur la guerre en Ukraine: Le ministre de l'éducation russe et le nouveau manuel d'histoire
Sergueï Kravtsov, le ministre de l'éducation russe, présente le nouveau manuel d'histoire contemporaine.Image: www.imago-images.de
A Moscou, le ministre de l'Education Sergueï Kravtsov a présenté un nouveau manuel d'histoire. Sur la forme comme sur le fond, tout y est propagande.
09.08.2023, 18:5610.08.2023, 06:13
Bojan Stula / ch media
Plus de «International»

Juste à temps pour le début de la nouvelle année scolaire, les élèves russes de terminale reçoivent un nouveau livre d'histoire. Les titres des différents chapitres de L'histoire russe de 1945 au début du 21e siècle laissent déjà présager ce à quoi les écoliers de 16 et 17 ans doivent s'attendre: une justification unilatérale de la guerre d'agression contre l'Ukraine.

Sur la couverture figure une image du pont de Kertch, construit par Vladimir Poutine, qui relie la Russie continentale à la Crimée, annexée en 2014. Juste à côté, une illustration datant de l'époque soviétique célèbre la technologie russe en matière de fusées et d'espace.

«Pression américaine sur la Russie», «défense de la stratégie occidentale à l'égard de la Russie», «falsification de l'histoire» (réd: par l'Occident), «néo-nazisme ukrainien» ou «résistance contre l'Occident» et «nouvelles régions de Russie»: sous ces titres de chapitres, on procède à une déduction qui attribue la responsabilité de la guerre d'agression contre l'Ukraine – sans jamais la nommer en tant que telle – uniquement à l'Occident et à «l'Etat néonazi ukrainien».

👉 Suivez en direct la guerre contre l'Ukraine 👈

Le nouveau manuel d'histoire reproduit ainsi exactement la ligne de justification que Poutine répète inlassablement. Lors de sa présentation à Moscou, le ministre russe de l'Education Sergueï Kravtsov a annoncé, avec fierté, que le nouveau manuel avait été élaboré en l'espace d'«à peine cinq mois» et qu'il serait mis à jour après la fin de l'«opération militaire spéciale» et la victoire de la Russie.

Les sanctions occidentales pires que l'attaque de Napoléon

L'éloge de l'armée russe est particulièrement frappant: le titre du chapitre décrivant les performances de ses propres soldats est La Russie est un pays de héros. Ce serait uniquement grâce à l'armée russe que la paix en Crimée a été «assurée» en 2014. Ailleurs, on peut lire que les sanctions occidentales contre la Russie sont pires que l'attaque de Napoléon contre la Russie en 1812.

«Il est important d'expliquer aux élèves les objectifs de l'opération militaire russe en Ukraine, qui a débuté en février 2022»
Sergueï Kravtsov, ministre de l'éducation russe

Selon lui, la Russie a pour seul objectif de «démilitariser» et de «dénazifier» l'ancienne république soviétique. La propagande poutiniste est flagrante au détour des pages.

Le nouveau manuel scolaire s'inscrit parfaitement dans la politique éducative de Poutine et dans «le réarmement intellectuel» qui s'est intensifié dans les écoles russes au cours des dernières années. Dans ce contexte, les exercices patriotiques et l'apprentissage prémilitaire des armes font désormais partie du programme scolaire. Ils sont notamment abordés dans la matière au titre anodin de Conversations sur les choses importantes.

Cette propagande scolaire doit avoir un effet particulièrement répulsif sur les parents ukrainiens d'élèves des territoires occupés, qui recevront eux aussi bientôt le nouveau manuel d'histoire. C'est pourquoi les milieux pro-ukrainiens critiquent violemment cet outil pédagogique. De nombreuses voix s'élèvent et le comparent à la falsification dictatoriale du roman du siècle de George Orwell, 1984.

Guerre en Ukraine: la propagande de Poutine dans le nouveau manuel d'histoire

L'expert de l'Europe de l'Est et activiste ukrainien Sergueï Sumlenny constate dans un tweet qu'avec le nouveau livre d'histoire, on ne prétend même plus que le régime de Poutine «a une autre justification pour son propre mode de vie et l'objectif de détruire et/ou d'asservir d'autres nations».

(Traduit et adapté par Chiara Lecca)

Les incendies qui frappent le sud de l'Europe cet été 2023
1 / 15
Les incendies qui frappent le sud de l'Europe cet été 2023
Sur l'île de Rhodes, en Grèce.
source: sda / petros giannakouris
partager sur Facebookpartager sur X
Pourquoi la Russie doit se méfier de ses retraités
Video: twitter
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Donald Trump est photogénique: la preuve en 78 photos
Qu'il nous effraie ou nous fascine, il faut reconnaître au 45ᵉ président américain qu'il rend bien en photo. A l'occasion de ses 78 ans ce vendredi, voici 78 photos pour démontrer tout le potentiel photogénique du candidat à la Maison-Blanche.

Si Donald Trump a pigé un truc, c'est le pouvoir d'une bonne photo. Au fil des années, le milliardaire s'est construit une silhouette iconique. Cette iconographie qui le rend si reconnaissable; la mèche jaune fluo frivole, l'éternelle cravate rouge vif, ce visage expressif à la peau orangée texture de pamplemousse. Bref, un pur régal pour tous les photographes qui l'immortalisent depuis les années 70.

L’article