International
Guerre contre l'Ukraine

Voici combien de missiles la Russie a tirés sur l'Ukraine

La Russie a tiré quelque 900 missiles Iskander contre l'Ukraine.
La Russie a tiré quelque 900 missiles Iskander contre l'Ukraine.Image: www.imago-images.de

Voici combien de missiles et drones la Russie a tirés sur l'Ukraine

Il ne se passe pratiquement pas un jour sans que la Russie bombarde les villes ukrainiennes avec ses missiles et ses drones de fabrication iranienne. Les forces armées de Kiev ont calculé combien de ces projectiles ont été lancés depuis le début de la guerre.
29.12.2023, 11:5929.12.2023, 12:16
Plus de «International»

Ce vendredi matin, plusieurs villes ukrainiennes ont été réveillées par le son des sirènes. Les bombes russes sont tombées sur Kiev, Kharkiv, Lviv, Odessa, Konotop. Une vaste attaque qui a déclenché une alerte aérienne généralisée sur l'ensemble du pays et qui a fait 16 morts et 97 blessés.

Pas moins de 110 missiles ont été tirés lors de ce bombardement nocturne, selon le président Volodymyr Zelensky. La veille, d'autres frappes avaient fait trois morts et neuf blessés dans deux villages de la région de Zaporijia, tandis que les 25 et 26 décembre, les projectiles russes ont frappé plusieurs villes du pays.

L'une des frappes les plus meurtrières à ce jour:

Ces derniers exemples en date le montrent clairement: les bombardements russes se succèdent sans répit. Chaque jour ou presque, des missiles et des drones suicides, souvent tirés par dizaines, sont lancés contre le territoire ukrainien depuis la Crimée ou les régions limitrophes.

Onze missiles par jour

Il est désormais possible de mettre un chiffre sur ce flux ininterrompu de bombardements: le Centre de communication stratégique des forces armées ukrainiennes (Stratcom) a calculé combien de missiles et de drones la Russie a tirés sur l'Ukraine depuis le début de son invasion, le 24 février 2022. Et le résultat est impressionnant:

  • Environ 7400 missiles
  • Environ 3400 drones kamikazes

Ces chiffres ont été diffusés jeudi 28 décembre, soit 672 jours après le début de la guerre. Ce qui signifie qu'en moyenne, environ onze missiles ont été tirés chaque jour. Le calcul est différent en ce qui concerne les drones. Les premiers Shahed de fabrication iranienne ont été aperçus autour du 15 novembre 2022, soit quelque 400 jours avant la publication des statistiques. Cela donne environ huit drones tirés par jour, en moyenne.

Un drone suicide Shahed vole vers son objectif en Ukraine.
Un drone suicide Shahed vole vers son objectif en Ukraine.Image: www.imago-images.de

48 missiles hypersoniques

Les missiles les plus utilisés sont ceux lancés par les systèmes S-300 et S-400: le Stratcom en a identifié quelques 2470, soit presque exactement un tiers du total. Moscou a également tiré 900 Iskander-M, qui font partie des armes les plus puissantes et récentes de l'armée russe.

Le Stratcom a, en outre, décompté 48 Kinjal, de redoutables missiles hypersoniques de huit mètres de long capables de voler à des vitesses extrêmement élevées. Ils sont tirés à haute altitude depuis un avion et peuvent atteindre une vitesse dix fois supérieure à celle du son.

Concernant les 3400 drones envoyés, l'Ukraine affirme en avoir abattu environ 2900, soit plus de 85%. Un pourcentage élevé, mais qui ne suffit pas. «Si neuf engins sur dix sont neutralisés, cela veut dire qu'il y en a un qui atteint sa cible», expliquait dans nos colonnes la spécialiste Ulrike Franke. «C'est déjà un succès».

Quoi qu'il en soit, les chiffres du Stratcom sont probablement destinés à augmenter: l'hiver dernier, la Russie avait mené une intense campagne de bombardements visant l'infrastructure énergétique ukrainienne. (asi)

Vidéo: watson
Un missile russe frappe un passerelle piétonne à Kiev
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
L'offensive russe piétine, car elle aurait atteint son objectif
L'offensive russe dans la région de Kharkiv est en cours depuis près de deux semaines, mais elle commence à s'essouffler. Pourtant la Russie a probablement déjà atteint l'un de ses principaux objectifs.

L'avancée russe dans la région de Kharkiv s'essouffle. Après le lancement de l'offensive, il y a près de deux semaines, les troupes du Kremlin ont rapidement conquis du territoire dans cette région du nord-est de l'Ukraine. Jour après jour, le ministère russe de la Défense a annoncé la prise de villages ukrainiens le long de la frontière.

L’article