DE | FR

Un général russe menace de mener de nouvelles attaques contre Kiev

Le haut responsable militaire russe Igor Konachenkov menace de lancer de nouvelles attaques contre la capitale ukrainienne. Il affirme qu'il n'y en a jamais eu, contrairement à ce que les images ont pu montrer.
14.04.2022, 12:1914.04.2022, 12:24
Igor Konachenkov
Igor Konachenkov image: capture d'écran youtube

Dans son discours, mercredi soir, le major général russe, Igor Konachenkov, a menacé de lancer de nouvelles offensives sur la capitale ukrainienne. Sont visés les centres de commandement, dont celui de Kiev.

Ces avertissements font suite à des «tentatives de sabotage et des attaques de troupes ukrainiennes contre des objets situés sur le territoire de la Fédération de Russie», a-t-il justifié.

«Si de tels cas persistent, les forces armées de la Fédération de Russie attaqueront des centres de commandement, y compris à Kiev, ce à quoi l'armée russe a renoncé jusqu'à présent.»
Igor Konachenkov, général de division

Konashenkov a affirmé que l'armée russe s'était abstenue de telles manœuvres jusqu'à présent. Cependant, au début de la guerre, le tableau était différent: le Kremlin a attaqué plusieurs régions de Kiev et dans ses alentours, contrairement au discours des Russes qui avaient affirmé n'attaquer que les infrastructures militaires. Argument largement balayé par plusieurs images, qui ont montré des habitations et des civils sous le feu des tirs russes.

Marioupol, sous le contrôle des Russes

Lors de son intervention, mercredi soir, le général russe n'a pas seulement proféré des menaces contre Kiev, il a également annoncé des succès militaires. Ainsi, son armée aurait pu prendre entièrement le contrôle du port de la ville ukrainienne de Marioupol, très disputée. Il a en outre affirmé avoir détruit «36 objets ennemis à l'aide d'armes de haute précision». Néanmoins, cette information n'a pas pu être vérifiée de manière indépendante pour l'instant.

Tout savoir sur les récents événements de Marioupol:

Qui est Igor Konachenkov?

Igor Konachenkov dirige, depuis 2017 le département de l'Information et de la communication du ministère russe de la Défense. Jusqu'à présent, il s'est surtout fait remarquer par ses déclarations douteuses. Il a ainsi affirmé que les Etats-Unis avaient l'intention d'utiliser des oiseaux comme arme biologique en Ukraine. Il a également soutenu à plusieurs reprises l'affirmation réfutable du Kremlin selon laquelle l'armée n'attaquait pas de cibles civiles pendant la guerre.

Ces dernières semaines, Moscou a déploré de prétendues attaques de troupes ukrainiennes sur son territoire, proche de la frontière. Début avril, par exemple, une attaque aérienne a eu lieu sur un dépôt de pétrole dans la grande ville de Belgorod. L'Ukraine n'avait alors ni confirmé ni démenti. (ats/pit)

Ces Ukrainiennes se moquent des soldats russes

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Le monde court à la famine et c'est à cause de la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

«Pour les Russes, Boutcha était un moyen de montrer qui est le plus fort»

Link zum Artikel

Sanctions contre les Russes: Parmelin accusé de laxisme

Link zum Artikel

«On ne s’en sort pas indemne», le reporter RTS à Boutcha raconte son travail

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Tucker Carlson, l'homme le plus dangereux d'Amérique
La star de Fox News est le principal représentant de la thèse du «grand remplacement», la doctrine des suprémacistes blancs.

Dans toutes les sociétés, on trouve des cinglés et des théories du complot. La théorie du «grand remplacement» (great replacement) regroupe les deux: elle est propagée par des cinglés et affirme que les immigrés veulent évincer la population locale.

L’article