International
Hamas

Israël et le Hamas responsables de crimes de guerre

Israël et le Hamas responsables de crimes de guerre selon une enquête de l'ONU

Israël et le Hamas, ont commis des crimes de guerre et crimes contre l'humanité à Gaza et sur le territoire hébreu, selon un rapport onusien.
12.06.2024, 09:13
Plus de «International»

Israël est responsable de crimes contre l'humanité et crimes de guerre dans la bande de Gaza depuis octobre dernier, selon des enquêteurs internationaux indépendants. Ce rapport diffusé mercredi à Genève est la première investigation onusienne depuis le début de l'offensive.

Dans son évaluation, la Commission d'enquête internationale indépendante sur les territoires palestiniens estime également que des groupes armés palestiniens, dont le Hamas, ont perpétré des crimes de guerre en Israël. La présidente de cette entité mandatée par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, Navi Pillay affirme:

«Il est impératif que tous ceux qui ont mené des crimes soient poursuivis»

Les enquêteurs dénoncent l'obstruction des autorités israéliennes à leur investigation. Mais ils ont pu mener de nombreuses discussions et recueilli des images satellitaires et des rapports médicaux.

De son côté, la mission israélienne à l'ONU à Genève dénonce «un nouveau rapport biaisé». Elle fustige des accusations «horribles et immorales» contre l'armée israélienne. (jah/ats)

Tsahal révèle en vidéo un bunker du Hamas sous l’hôpital Al-Shifa
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
«Notre vengeance sera cruelle»: des résistants menacent Poutine
Les résistants ukrainiens en Crimée ont à nouveau frappé sur le territoire russe. Ils adressent un avertissement clair aux militaires de Poutine.

Les membres du groupe d'opposants à la Russie Atesh ont déclaré avoir détruit un système de signalisation des chemins de fer russes, interrompant ainsi la liaison entre Rostov-sur-le-Don et Marioupol. C'est par cette voie que les troupes russes sont ravitaillées dans la région de Donetsk.

L’article