DE | FR

Des hackers réussissent un vol record à 600 millions

Bild

La somme d'argent piratée est la plus grosse de l'histoire de la cryptomonnaie. La société qui a annoncé le vol a d'ores et déjà publié les adresses utilisées par les hackers.



Une société spécialisée dans les transferts de cryptomonnaies a rapporté mardi un vol record, le plus gros jamais observé par le secteur, évalué à 600 millions de dollars par des experts. Elle a dans la foulée publié les adresses utilisées par les «hackers».

A lire aussi: Les cryptomonnaies s'effondrent, les complotistes jubilent

La communauté crypto dépouillée

Dans une lettre publiée sur Twitter, Poly Network exhorte le hacker à rendre les actifs piratés. «La somme d'argent que vous avez piratée est la plus grosse dans l'histoire de la finance décentralisée», déclare la société. 👇

En tout, le vol de jetons d'Ethereum, BinanceChain et OxPolygon représente quelque 600 millions de dollars, selon des calculs d'utilisateurs.

«Cet argent vient de dizaines de milliers de membres de la communauté crypto»

Adresses des hackers sur liste noire

Sur Twitter, l'entreprise a publié les adresses utilisées par les «hackers» et a appelé les détenteurs de portefeuilles de cryptomonnaies à les mettre sur une liste noire.

«Les autorités de n'importe quel pays vont considérer vos méfaits comme un crime économique majeur et vous serez poursuivis [...] Vous devriez nous parler pour trouver une solution»

Poly Network

Les transferts de bitcoins et autres crypto-actifs reposent sur la technologie de la blockchain, qui permet a priori de se passer d'intermédiaires comme les banques, les transactions se faisant directement d'utilisateur à utilisateur.

432 millions de dollars en tout

A la fin avril, les vols de cryptomonnaies, piratages et fraudes avaient atteint 432 millions de dollars en tout, selon CipherTrace.

«Ce chiffre peut sembler petit comparé aux années passées, mais si l'on regarde plus en détail, on observe une tendance alarmante: les piratages dans la finance décentralisée représentent désormais plus de 60% du volume total des piratages et vols», constate le cabinet spécialisé. (hkr/ats)

Un collectionneur du crypto-art nous explique son délire

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Les loyers reculent partout... sauf en Suisse romande et à Zurich

Link zum Artikel

H&M licencie un millier de personnes en Espagne

Link zum Artikel

L'économie mondiale se relance plus vite que prévu

Link zum Artikel

C'est quoi exactement cette délicate réforme de l'AVS?

Link zum Artikel

Dans le mariage, chacun gagne à payer sa part d'impôts

Link zum Artikel

Amateurs de poissons, méfiez-vous des arnaques!

Link zum Artikel

Le groupe de Zara et Bershka ne vend plus et perd 70% de bénéfices

Link zum Artikel

Lego touche le jackpot grâce aux confinements

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Une panne mondiale d'Internet qui révèle la fragilité du système mondial

Jeudi, des compagnies aériennes et des banques, principalement aux Etats-Unis et en Australie, ont été victimes d'une panne majeure.

La panne mondiale d'Internet ayant affecté, jeudi, des banques et des compagnies aériennes, notamment en Australie et aux Etats-Unis, n'a pas été causée par une cyberattaque, a affirmé, vendredi, le fournisseur américain de services Akamai. Le problème technique a été résolu.

Selon Akamai, le problème a été résolu en un peu plus de quatre heures, mais la plupart des sites Internet n'ont été touchés que pendant environ une heure.

Akamai a précisé qu'environ 500 de ses clients avaient été …

Lire l’article
Link zum Artikel