DE | FR

Enquête ouverte sur l'application Clubhouse en France

Image: sda
L'autorité de surveillance des données personnelles française veut faire la lumière sur la façon dont l'application américaine en plein boom récolte les données de ses usagers.
17.03.2021, 13:4517.03.2021, 15:32

Le gendarme français des données personnelles – la Cnil de son petit nom – a l'application Clubhouse dans son viseur. Elle a ouvert, mercredi, une enquête sur la manière dont le réseau social utilise les informations privées de ses usagers.

Clubhouse, une application américaine, est un réseau social audio, qui permet à ses utilisateurs de se regrouper dans un salon virtuel pour avoir une conversation. Avec les mesures de confinement adoptées dans le monde entier, son usage a été dopé.

«S’il était confirmé que l’application éditée par cette société ne respecte pas la législation européenne sur la protection des données, la CNIL pourra, le cas échéant, faire usage de ses propres pouvoirs répressifs.»
La Cnil

L'application fait l'objet de questions sur l'utilisation des données privées de ses utilisateurs, ou sur sa sécurité technique. En France, par ailleurs, «une pétition rassemblant à ce jour plus de 10 000 signatures circule pour alerter la Cnil sur de possibles atteintes à la vie privée par l'application Clubhouse», a indiqué l'autorité française. (ats)

Plus d'articles sur le thème «High-Tech»

Anonymous a piraté le groupe pétrolier russe Rosneft, proche de Poutine

Link zum Artikel

Poutine lance un intranet russe et pourrait détruire l'Internet libre

Link zum Artikel

Le réseau Starlink d'Elon Musk à la rescousse de l'Ukraine

Link zum Artikel

Celui qui a traqué le jet de Musk cible maintenant les oligarques russes

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Covid-19: six nouveaux décès suspects «de fièvre» en Corée du Nord
Le bilan du Covid s'alourdit en Corée du Nord: quelques jours après avoir reconnu être frappé par l'épidémie de Covid-19, le pays a annoncé mardi avoir enregistré six nouveaux morts «de fièvre». On compte désormais 56 décès.

Malgré des confinements à grande échelle, le bilan s'établissait lundi soir à 56 morts, plus de 1,4 millions de cas de «fièvre» et 663 910 personnes sous traitement, selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Laquelle a encore précisé que l'armée avait «déployé en urgence ses forces dans toutes les pharmacies de Pyongyang et commencé à approvisionner en médicaments».

L’article