DE | FR

Sept jours que la Grèce est en feu, la vidéo de l'apocalypse

Pour le septième jour consécutif, les soldats du feu ont continué leur combat contre les incendies sur l'île d'Eubée. Des images de drones, publiées ce lundi, documentent l'étendue des dégâts. On parle d’au moins 35 000 hectares de terre détruits.



Si la plupart des feux étaient stabilisés ou en rémission lundi 9 août en Grèce, le sinistre d'Eubée, la deuxième plus grande île de Grèce restait le plus préoccupant, offrant un panorama apocalyptique. Lequel a notamment été diffusé ce lundi par les drones de l'équipe de photographie et de vidéographie grecque Up Stories.

Des fumées épaisses et étouffantes enveloppaient lundi matin la zone côtière de Pefki, d'où des centaines de villageois ont été évacués par la mer. D'autres continue à se regrouper lundi matin, a constaté une équipe de l'Agence France-presse (AFP). Pour les pompiers, les villages de Kamatriades et Galatsades devaient être les priorités.

«Si le feu passe par là, il se trouvera dans une forêt épaisse et difficile à éteindre»

Pompiers grecs Agence grecque de presse ANA

abspielen

Le panorama apocalyptique en Grèce a été filmé par les journalistes de Up stories et diffusé ce lundi. Vidéo: YouTube/Up Stories

Aide internationale

Parmi les quelque 650 soldats du feu opérant lundi matin sur l'île, figurent quelque 250 pompiers venus notamment de Serbie et de Roumanie, renforcés par 11 avions et hélicoptères bombardiers d'eau, a précisé la protection civile. La Suisse a également répondu à l'appel. Samedi, 3 hélicoptères avec 40 recrues de l'armée ont décollé depuis l'aérodrome de Locarno au Tessin pour aider la Grèce.

Mais les moyens aériens connaissent de «sérieuses difficultés» à cause des turbulences, des fumées épaisses, mais aussi de forces jugées «insuffisantes» par le vice-ministre grec de la Protection civile, Nikos Hardalias.

Manque de moyens

Nikos Hardalias n'est pas le seul à dénoncer le manque de moyens. Giorgos Kelaïtzidis, le vice-gouverneur d'Eubée, a également déploré ce déficit alors que «la situation est critique». Selon lui, au moins 35 000 hectares et des centaines de maisons ont brûlé.

La Grèce traverse depuis près de deux semaines une vague d'incendies violents, favorisés par la sécheresse et des températures caniculaires. Pour l’heure, on compte deux décès et des dizaines de personnes hospitalisées.

Les résidents locaux utilisent une branche d'arbre pour combattre les flammes lors d'un incendie de forêt dans le village de Pefki dans l'Eubée, en Grèce, 08 août 2021.

Les résidents locaux utilisent une branche d'arbre pour combattre les flammes lors d'un incendie de forêt dans le village de Pefki dans l'Eubée, en Grèce, le 8 août 2021. Image: keystone

Aux portes d'Athènes, le sinistre qui a détruit des dizaines d'habitations et d'entreprises était en rémission depuis dimanche mais «le danger de résurgence est élevé», a prévenu Nikos Hardalias.

De nombreuses forces terrestres continuaient lundi matin de lutter contre les flammèches au pied du mont Parnès, en particulier les unités venues d'Israël, mais aussi de Chypre et de France dans le cadre du dispositif européen d'aide aux incendies, selon les pompiers. (ats/mndl)

Les incendies en Grèce et Turquie

1 / 18
Les incendies en Grèce et Turquie
source: sda / yannis kolesidis
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

L'Europe est en feu. Une bonne partie des incendies sont dus à l'homme

Plus d'articles «International»:

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

La Chine est-elle à l'aube d'une dictature digitale?

Link zum Artikel

Angela Merkel s'en va. Mais que perd-on vraiment avec son départ?

Link zum Artikel

Le choix des sous-marins américains est une claque pour la France

Link zum Artikel

Pourquoi Al-Qaïda pourrait menacer l'Afghanistan d’ici à 2 ans?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un incendie à Renens contraint plusieurs familles à être relogées

Vu le fort dégagement de fumée lors d'un incendie vendredi, les résidents d'un immeuble ont été évacués.

Les pompiers sont intervenus vendredi en début d'après-midi à cause d'un incendie dans un immeuble à Renens (VD). Vu le fort dégagement de fumée, les résidents ont dû être évacués. Sept personnes, incommodées par la fumée, ont été contrôlées sur place et l'une d'entre elles a été transportée à l'hôpital pour des examens supplémentaires.

A leur arrivée, les pompiers ont constaté que le feu s'était déjà propagé et qu'il y avait un fort dégagement de fumée. Les habitants ont donc été …

Lire l’article
Link zum Artikel