pluie modérée
DE | FR
International
Incendie

Des milliers de Portoricains dans le noir à cause d'un incendie

Des milliers de Portoricains dans le noir à cause d'un incendie

Image
Un incendie dans une station électrique de l'île américaine Porto Rico a plongé des milliers d'habitants dans le noir, jeudi soir.
11.06.2021, 03:1211.06.2021, 17:32
Plus de «International»

Porto Rico, un petit territoire situé dans les Caraïbes, s'est retrouvé, jeudi, dans le noir complet. Une cyberattaque contre le fournisseur d'électricité de l'île serait à l'origine du sinistre.

«Il y a eu un incendie dans un transformateur de la sous-station de Monacillo, un quartier de la capitale San Juan»
Communiqué du fournisseur d'électricité Luma

Cette cyberattaque intervient quelques semaines après que Colonial Pipeline, l'opérateur d'un immense oléoduc américain, et le géant mondial de la viande JBS, ont tous deux été victimes de cybercrime au rançongiciel, ou «ransomware».

Les auteurs de ces derniers exploitent des failles de sécurité pour bloquer des systèmes informatiques et exiger ensuite une rançon pour les débloquer. Les autorités «enquêtent sur l'explosion» et les responsables «devront en répondre devant le peuple de Porto Rico», a martelé le gouverneur de l'île. (ats)

Il a filmé l'horreur des migrants: «Je me suis ramassé une claque»
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Donald Trump est obsédé par la famille royale
En menaçant de faire virer le rêve américain du prince Harry au cauchemar, Donald Trump vient de faire une énième démonstration de sa fascination pour la monarchie. Une passion qui remonte à son enfance. Remontons le fil.

Entre un plongeon dans l'océan, un bal caritatif et un déjeuner sur la terrasse d'Oprah Winfrey, le prince Harry nourrit peut-être quelques motifs d'inquiétudes. A quelques mois de l'élection américaine, Donal Trump, grand favori dans les sondages, vient d'ores et déjà de lui adresser un avertissement. «ll a trahi la reine. C'est impardonnable. Il serait seul si cela ne dépendait que de moi», a-t-il lancé samedi, à l'occasion d'une conférence près de Washington DC.

L’article