International
Israël

Israël doit «prévenir et punir» l'incitation au «génocide»

Israël doit «prévenir et punir» l'incitation au «génocide» dit la justice internationale

Dans une décision très attendue, la Cour internationale de justice a enjoint à Israël de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir tout acte de génocide à Gaza. Mais elle n'ordonne pas un cessez-le-feu.
26.01.2024, 14:19
Plus de «International»

La Cour internationale de justice a ordonné vendredi à Israël de «prévenir et punir» toute incitation au «génocide», rendant une décision historique dans une affaire qui a attiré l'attention du monde entier. Ce pays doit aussi autoriser l'accès humanitaire à Gaza. Selon CNN le juge Joan Donoghue a déclaré:

«Le tribunal estime que la situation humanitaire catastrophique dans la bande de Gaza est sérieusement menacée de se détériorer davantage avant que le tribunal ne rende son jugement final.»

source: CNN

Le tribunal considère qu'il y a urgence au sens où il existe un risque réel et imminent de préjudice irréparable aux droits que le tribunal a jugé plausibles avant de rendre sa décision finale.

Pour rappel, l'Afrique du Sud avait sollicité des «mesures provisoires» auprès du tribunal pour exiger d'Israël la cessation de son conflit, estimant qu'elles étaient nécessaires pour prévenir des préjudices supplémentaires graves et irréparables aux droits du peuple palestinien. Une mesure provisoire constitue une ordonnance temporaire suspendant les actions en attendant une décision définitive.

La Cour internationale de Justice de l'ONU n'a pas ordonné à Israël de suspendre sa campagne militaire à Gaza, mais a déclaré qu'Israël devait «veiller immédiatement à ce que son armée ne commette aucun acte» qui pourrait violer la Convention sur le génocide. (jah)

Voilà à quoi ressemblerait la maison d’un haut dirigeant du Hamas
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Le président iranien est décédé dans un crash d'hélicoptère
Le président iranien Ebrahim Raïssi et son ministre des Affaires étrangères sont morts dans un accident d'hélicoptère dans le nord-ouest de l'Iran, a annoncé lundi le gouvernement de ce pays, poids lourd du Moyen-Orient.

L'annonce du décès d'Ebrahim Raïssi avait été donnée en début de matinée par les agences de presse et les sites d'information après la découverte de l'épave de l'hélicoptère à l'aube.

L’article