International
Italie

Une campagne de sécurité routière en Italie... sans ceinture

Ce clip de prévention italien a un sacré problème

L'Italie a récemment lancé une campagne contre l'usage du smartphone au volant. L'ennui? Les passagers ne portent pas de ceinture et tout le monde se moque du ministre des Transports.
22.02.2024, 10:5722.02.2024, 15:59
Plus de «International»

L'Italie a lancé cette semaine une campagne pour dissuader les jeunes conducteurs d'utiliser leur smartphone au volant, en diffusant une vidéo où paradoxalement aucun des passagers ne porte de ceinture de sécurité. La vidéo fait beaucoup rire. Dans les images du ministère des transports, quatre jeunes femmes sont à bord d'une voiture, deux à l'avant, dont la conductrice, et deux à l'arrière. En tenue de soirée, elles discutent et plaisantent.

La passagère de devant veut partager une vidéo. Dans le clip, le ministère propose deux choix à la conductrice qui se concentre à ses côtés: soit elle regarde la vidéo immédiatement, soit elle la regardera quand elle ne sera plus au volant.

Vidéo: extern / rest

«Fais le seul choix possible, parce qu'il y va de ta vie et de la vie des autres», a écrit le vice-président du gouvernement italien, Matteo Salvini, en charge des transports, pour accompagner la vidéo.

Image
«Faites le seul choix possible. Parce que la vie, la vôtre et celle des autres, en dépend. C'est le message que le @mitgov_fr a lancé avec une campagne de sécurité routière visant à sensibiliser les conducteurs, en particulier les plus jeunes, afin de mettre un terme à l'hécatombe inacceptable sur les routes italiennes. Grâce à la collaboration du corps des carabiniers et de l'Association italienne des créateurs de contenu et de numérique, à l'implication des jeunes de l'école d'art dramatique romaine «Action Academy» et à l'aimable participation d'Elisabetta Gregoraci (présentatrice de télévision), de Giancarlo Fisichella (ancien pilote de Formule 1) et de Luca Campolunghi (créateur), trois des principales causes qui emportent chaque année un trop grand nombre de jeunes ont été abordées. A commencer par la distraction au volant par le téléphone portable, ici avec Elisabetta Gregoraci. Pas seulement des amendes et des sanctions, mais aussi de l'éducation et de la sensibilisation: le nouveau #CodicedellaStrada passe par là aussi. #SécuritéRoutière»

Une «possible erreur»

Optant pour le premier choix, la conductrice provoque un accident. Dans la seconde hypothèse, rien ne se produit. Seul hic: dans aucun de ces scénarios, les occupantes de la voiture ne portent de ceinture de sécurité.

Interrogé sur cette anomalie par l'AFP, le ministère a reconnu une «possible erreur». Sur X, les réactions ne se sont pas fait attendre.

«Matteo Salvini, les jeunes femmes ont oublié de mettre leur ceinture de sécurité», a ironisé mercredi Giulia Pastorella, députée du parti démocrate de centre-gauche. (sda/ats/afp)

Des jets de combats suisse atterrissent sur l'autoroute

1 / 8
Des jets de combats suisse atterrissent sur l'autoroute
Du 4 - 6 juin 2024, les Forces aériennes suisses testeront leur dispositif de défense sur l’autoroute A1 dans le canton de Vaud. L’objectif de l’armée est de tester sa capacité à décentraliser ses moyens de défense aérienne. Du coup, on a ressorti les images d'archives...
source: keystone / str
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Deux scénarios pour mettre fin à la guerre en Ukraine
Alors que la Suisse doit accueillir un sommet pour la paix en Ukraine à la mi-juin, watson examine deux plans qui pourraient mettre fin au conflit. Les voici.

En géopolitique, quand tout paraît compliqué, il faut en revenir aux choses simples, binaires: un territoire, un souverain. Aujourd’hui, la Russie tente, par les armes, d’imposer sa souveraineté sur une partie de l’Ukraine. Celle-ci se défend, fait tout son possible pour repousser les agresseurs hors de son territoire. Pour l’heure, elle n’y parvient pas. La situation paraît figée, à l’avantage des Russes, même.

L’article