DE | FR

Silvio Berlusconi part à la conquête de la présidence italienne

Accablé par les affaires judiciaires, Silvio Berlusconi a une santé fragile et une réputation sulfureuse.
Accablé par les affaires judiciaires, Silvio Berlusconi a une santé fragile et une réputation sulfureuse.Image: sda
L'ex-Premier ministre sera le candidat de l'alliance de la droite italienne à l'élection du nouveau président de la République, le 24 janvier.
14.01.2022, 19:5715.01.2022, 19:14

Le mandat du président de la République italienne, Sergio Mattarella, s'achèvera le 3 février. Le parlement est donc convoqué le 24 janvier pour élire son successeur.

L'actuel Premier ministre Mario Draghi (74 ans) est donné favori. A la tête d'une large coalition gouvernementale, il est apprécié des partenaires internationaux de la péninsule, notamment Bruxelles. Il a la réputation d'avoir réussi à gérer la crise sanitaire.

Casseroles judiciaires

Mais il n'est pas le seul candidat. Vendredi, l'alliance de la droite italienne a choisi pour ce rôle Silvio Berlusconi, rapporte l'AFP. L'ex-Premier ministre et magnat des médias, 85 ans, est jugé clivant, sans oublier ses casseroles judiciaires.

Giuseppe Provenzano, chef adjoint du Parti démocratique de centre-gauche, a qualifié la candidature du Cavaliere de «blague tragique». (asi)

Ce pingouin a un ange gardien

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
2520 milliards... c'est le pactole à disposition si on taxait les plus riches
Un rapport montre que les dix plus grosses fortunes de la planète, dont font partie Jeff Bezos et Elon Musk, ont vu la valeur de leurs patrimoines doubler durant la pandémie.

Plusieurs organisations internationales, dont l'ONG Oxfam et un collectif de millionnaires philanthropes, proposent l'imposition d'une taxe sur les personnes les plus riches de la planète. Elle permettrait de sortir des milliards de personnes de la pauvreté et de vacciner la planète contre le Covid-19.

L’article