DE | FR

Le pass sanitaire entre en vigueur en Italie, où l'utiliser?

Bild

Image: Keystone

Bien plus sévère que son équivalent français, le pass sanitaire italien devient obligatoire à partir de ce vendredi 6 août. Voici, concrètement, où le document est réclamé et quelle est sa compatibilité avec le certificat suisse.



Où le pass sanitaire est-il nécessaire?

Le pass sanitaire s'applique également dans un autre domaine: L'enseignement. En particulier, doivent être munis du certificat:

Où il ne l'est pas?

Le certificat n'est pour l'instant pas nécessaires pour se rendre dans ces endroits, rappelle la Nazione:

Où il le sera?

A partir du premier septembre, le «green pass» sera étendu aux vols intérieurs, aux trains longue distance et à certains ferries.

Quelle compatibilité avec le certificat suisse?

Les personnes habitant en Suisse peuvent se servir du certificat helvétique, en vertu de la reconnaissance mutuelle avec le pass européen. Selon le quotidien tessinois la Regione, il est parfaitement reconnu par l'app de contrôle italienne. Il est pour l'heure nécessaire d'avoir reçu deux doses de vaccin.

Comment l'obtenir?

En Italie, le certificat est délivré aux personnes qui ont reçu au moins une dose de vaccin, à celles qui ont obtenu un test PCR ou antigénique négatif dans les 48 heures précédentes et à celles qui ont été guéries du Covid-19 au cours des six derniers mois.

Il est possible d'obtenir un «green pass» à partir de l'âge de deux ans, mais il devient obligatoire à partir de 12 ans. (asi)

Pour tout savoir sur le certificat français, c'est par ici:

En Suisse, mon patron peut-il me forcer à me vacciner?

Plus d'interviews sur le Covid:

«Arrêtons de collecter partout des virus et d'en faire n’importe quoi»

Link zum Artikel

Vous n'y comprenez plus rien au variant Delta? On décortique

Link zum Artikel

«On entend très peu la majorité silencieuse qui fait confiance au vaccin»

Link zum Artikel

Les jeunes face au Covid: une génération sacrifiée? «Non, ce serait exagéré»

Link zum Artikel

Pas besoin de l'accord des parents pour se faire vacciner

A Fribourg, le tribunal cantonal a refusé le recours d'un couple qui contestait l’injection du vaccin aux jeunes de 12 à 15 ans.

Non, les ados qui souhaitent se faire vacciner n'ont pas à demander l'accord de leurs parents avant. Cela serait contraire aux dispositions de droit international en matière de droits de l’enfant, estime le Tribunal cantonal fribourgeois qui a rejeté le recours d'un couple demandant l’arrêt définitif de la campagne de vaccination envers les mineurs.

Le principal argument des recourants? Les jeunes ne couraient «qu’un risque de santé infime en cas d’infection par le Covid-19» rapporte le …

Lire l’article
Link zum Artikel