International
LGBTIQ+

Des associations LGBTQ dénoncent une hausse de la violence

Des associations LGBTQ de 100 pays dénoncent une hausse de la violence

FILE - A participant holds a rainbow heart during the annual Gay Pride march in Paris, June 26, 2021. The National Assembly approved a new law unanimously Tuesday Jan. 25, 2022 evening, putting into l ...
Une marche des fiertés à Paris, en France.Image: sda
Plus de 600 représentants LGBTQ participent à une conférence mondiale organisée cette semaine près de Los Angeles, avec un accent particulier sur la jeunesse.
04.05.2022, 04:3104.05.2022, 07:07
Plus de «International»

Les membres de la communauté LGBTQ sont confrontés partout dans le monde à une recrudescence d'actes hostiles les prenant pour cible, ont averti des militants et responsables d'associations de plus de 100 pays. Ils sont retrouvés cette semaine en Californie.

«La communauté LGBTQ a toujours subi un niveau très élevé de violence et de discrimination. Mais ces dernières années, on a assisté à une nette résurgence des discours attaquant la théorie du genre, qui visent à priver les LGBTQ des droits fondamentaux qu'ils méritent.»
Julia Ehrt, directrice de l'association internationale des personnes lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles, trans et intersexuées (ILGA World)
«Nous nous battons pour les droits des queers dans le monde entier, mais les droits des jeunes queers ont été particulièrement attaqués»
Martin Karadzhov, qui préside le comité d'ILGA World pour la jeunesse

Restrictions

«De nombreux militants LGBTQI travaillent dans des conditions extrêmes d'oppression, d'isolement et de violence»
Jessica Stern, envoyée spéciale du Département d'Etat américain pour la défense des droits de la communauté LGBTQI

Pour Brian Wenke, du projet éducatif «It Gets Better» basé à Los Angeles, la conférence arrive à point nommé pour les jeunes queers aux Etats-Unis.

«Rien que cette année, plus de 300 projets de lois dans 36 Etats» ont été déposés concernant les LGBTQ, «allant des restrictions sur les compétitions sportives aux textes 'don't say gay'», qui interdisent d'évoquer à l'école les questions d'orientation sexuelle, dit ce militant. (ats/jch)

L'employé d'un resto casse une étagère de vins à 10 000 francs
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici le contenu du plan du Congrès américain
La Chambre américaine des représentants a approuvé samedi un grand plan d'aide à l'Ukraine, Israël et Taïwan, ainsi qu'une possible interdiction du réseau social TikTok.

La Chambre américaine des représentants a approuvé samedi un grand plan d'aide à l'Ukraine, Israël et Taïwan, ainsi qu'une possible interdiction du réseau social TikTok. Le point sur cette enveloppe de 95 milliards de dollars, qui pourrait être adoptée au Sénat dès la semaine prochaine.

L’article