DE | FR
Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, montre le projet de loi signé sur les droits parentaux en matière d'éducation, alias le projet de loi «Don't Say Gay», entouré d'élèves d'écoles primaires.
Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, montre le projet de loi signé sur les droits parentaux en matière d'éducation, alias le projet de loi «Don't Say Gay», entouré d'élèves d'écoles primaires.Image: sda

En Floride, les sujets LGBTQ seront bannis auprès des petits écoliers

Aux Etats-Unis, le gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, a signé lundi un texte jugé homophobe par ses opposants, qui entrera en vigueur à partir de juillet 2022.
30.03.2022, 05:0730.03.2022, 12:56

La législation, également connue sous le nom de projet de loi «Don't Say Gay» (Ne prononcez pas le mot gay), interdit l'enseignement des sujets LGBTQ+, notamment l'identité de genre ou l'orientation sexuelle, aux jeunes élèves de la maternelle à la troisième année.

Le gouverneur de l'Etat de la Floride, Ron DeSantis, qui pourrait d'ailleurs bientôt se déclarer candidat aux prochaines élections présidentielles américaines, a signé son projet de loi controversé sur les «droits parentaux en matière d'éducation», ce lundi.

Pour défendre son texte, le gouverneur a déclaré que les sujets peuvent être enseignés aux élèves de quatrième année ou plus, mais que les leçons doivent être adaptées à l'âge et au développement des élèves.

DeSantis a déclaré que les sujets peuvent être enseignés aux élèves de quatrième année ou plus, mais que les leçons doivent être adaptées à l'âge et au développement des élèves:

«Les parents devraient envoyer leurs enfants à l'école pour une éducation, pas un endoctrinement»

Le projet de loi a suscité des critiques et des réactions négatives de la part de groupes LGBT+ et de célébrités hollywoodiennes qui estiment que les enfants, dès l'âge de 5 à 8 ans, devraient être informés sur les identités de genre et le transgenre.

Comme le rapporte CNBC, de grandes entreprises telles que le groupe Disney, très présent en Floride, a condamné la législation et s'est engagé à contribuer à son abrogation:

«Le projet de loi "Don't Say Gay" n'aurait jamais dû passer et n'aurait jamais dû être signé comme loi. Notre objectif en tant qu'entreprise est que cette loi soit abrogée par le corps législatif ou invalidée par les tribunaux, et nous restons engagés à soutenir les organisations nationales et étatiques qui travaillent pour y parvenir.»
Un communiqué du groupe Disney

Malgré toutes ces pressions, le gouverneur Ron DeSantis reste droit dans ses bottes:

«Je me fiche de ce que dit Hollywood. Je me moque de ce que disent les grandes entreprises. Je suis là. Je ne vais pas reculer»

La loi entre en vigueur le 1er juillet prochain.

Ailleurs, aux Etats-Unis: Un carambolage monstre sur une autoroute américaine

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Amazon poursuivi pour discrimination par l'Etat de New York
Une plainte a été déposée contre le géant de la vente en ligne, accusé de ne pas offrir à certains salariés des conditions de travail optimales.

Kathy Hochul, gouverneure de l'Etat de New York, a annoncé, mercredi, des poursuites contre Amazon pour discrimination à l'encontre d'employées enceintes et d'employés en situation de handicap. Elle accuse le géant de la vente en ligne de ne pas proposer de mesures adaptées pour ses salariés.

L’article