DE | FR

Crise des opiacés: les fabricants vont verser 878 millions à la Floride

«Pill Mann» fabriqué par Frank Huntley, à droite, à partir de ses flacons de médicaments sur ordonnance contenant des opioïdes. La sculpture est exposée lors d'une manifestation des défenseurs des victimes devant le ministère de la Justice à Washington, DC.
«Pill Mann» fabriqué par Frank Huntley, à droite, à partir de ses flacons de médicaments sur ordonnance contenant des opioïdes. La sculpture est exposée lors d'une manifestation des défenseurs des victimes devant le ministère de la Justice à Washington, DC.Image: sda
La Floride prévoit de consacrer 860 millions de dollars des sommes reçues à des programmes de prévention de l'addiction, de traitement et de désintoxication.
31.03.2022, 04:4431.03.2022, 07:38

La chaîne de pharmacies CVS et les fabricants de médicaments Teva, Allergan et Endo vont verser 878 millions de dollars à la Floride pour solder les poursuites liées à la crise des opiacés aux Etats-Unis, a indiqué la procureure de l'Etat mercredi.

Cette crise sanitaire, qui a fait plus de 500 000 morts par overdose en 20 ans dans le pays, a donné lieu à une myriade de procédures lancées par des collectivités. Plusieurs entreprises ont déjà accepté de payer pour y mettre un terme, à différents niveaux.

C'est toutefois la première fois que CVS, qui va verser 484 millions de dollars à la Floride destinés à des programmes de prévention et de traitement, noue un accord avec un Etat.

L'été dernier CVS, Walgreens, Rite Aid et Walmart, avaient accepté de verser 26 millions de dollars au total à deux comtés de l'Etat de New York.

Mais les chaînes de pharmacies Walmart, Walgreens et CVS avaient, lors d'un procès en Ohio à l'automne, vigoureusement défendu leur cas, estimant que les pharmaciens ne font que remplir des ordonnances légales rédigées par des médecins agréés, qui prescrivent des substances approuvées par les autorités sanitaires.

Pas un précédent

Les membres du jury ont toutefois estimé que les trois entreprises avaient bien agi illégalement en remplissant sans ciller des prescriptions importantes pour des opiacés.

«Nous allons continuer à nous défendre vigoureusement contre les autres poursuites liées aux opiacés»
La chaîne de pharmacies CVS

L'accord passé avec la Floride ne signifie pas que CVS est prêt à signer des accords similaires avec d'autres Etats, a affirmé un porte-parole de l'entreprise:

Dans les accords passés avec la Floride, toutes les entreprises nient avoir agi de façon répréhensible.

Le fabricant de génériques Teva a accepté de verser 195 millions de dollars pour solder les poursuites et de donner l'équivalent de 84 millions de dollars de doses de Narcan, un spray nasal qui peut servir d'antidote lors d'une overdose.

Allergan paiera 134 millions de dollars et selon un accord déjà annoncé mais désormais finalisé, Endo versera 65 millions.

Egalement poursuivie par la Floride, la chaîne de pharmacies Walgreens n'a pour l'instant pas noué d'accord avec l'Etat. Un procès doit s'ouvrir le 5 avril. L'argent reçu couvrira également les frais administratifs et juridiques des collectivités. (ats/jch)

Dans le même pays: Un carambolage monstre sur une autoroute américaine

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Amber Heard nie avoir fait caca dans le lit de Johnny Depp
Johnny Depp avait déclaré au tribunal que la fameuse crotte était trop grosse pour appartenir à son chien, mais Amber Heard affirme que c'était celle de son yorkshire.

Hier, le procès en diffamation entre Johnny Depp et Amber Heard a repris sur les chapeaux de roues. De retour devant un tribunal de Virginie et au 16ᵉ jour du procès, Amber Heard dément les accusations selon lesquelles elle aurait déféqué dans le lit de Johnny Depp.

L’article