International
Météo

La Suède bat la «Sibérie de la Suisse» avec un nouveau record de froid

La Suède bat la «Sibérie de la Suisse» avec un record de froid

A Rabbit walks on snow during the snowfall on December 22, 2023, in Linkoping, Sweden.(Photo by Pradeep Dambarage/NurPhoto via Getty Images)
Un lapin bravant la neige et le froid glacial à Linkoping, en Suède.Image: NurPhoto
Il a fait froid, très froid cette nuit en Suède! La température la plus basse enregistrée sur le territoire mercredi soir dans l'extrême nord, est également la plus froide en 25 ans pour un mois de janvier.
04.01.2024, 06:3704.01.2024, 06:40
Plus de «International»

-43,6°C: encore plus froid que le record de -41,8 mesuré à La Brévine (NE) en 1987, qui n'avait alors jamais si bien porté son nom de «Sibérie de la Suisse».

«Pour mettre les choses en perspective, il s'agit de la température la plus basse en janvier que la Suède ait connue depuis 1999»
Mattias Lind, de l'agence météorologique nationale suédoise SMHI, à l'AFP.

Cette température a été mesurée à la station de Kvikkjokk-Årrenjarka dans la partie septentrionale de la Suède. «Il s'agit de la température la plus basse enregistrée à cet endroit précis depuis que les mesures ont commencé» sur le site en 1888, a ajouté Mattias Lind.

«Le coca a gelé»

Le thermomètre dans plusieurs autres stations du nord de la Suède, comme en Laponie, affichait des températures inférieures à -40°C mercredi. «J'ai commandé un plat à emporter hier, après trente minutes de marche, le coca avait gelé», s'amuse une internaute sur le site web du groupe de télévision SVT.

Bien que la région soit habituée aux températures très basses, la récente vague de froid a contraint les compagnies de bus locales à suspendre leurs activités et la compagnie ferroviaire locale «Vy» a annoncé mardi avoir annulé tous les trains circulant au nord de la ville d'Umeå pendant plusieurs jours.

Pas de quoi se laisser perturber

Cette vague de froid touche aussi ses pays voisins. Le trafic ferroviaire a également été perturbé en Finlande, où un record saisonnier de -38.7°C a été enregistré mardi soir dans le nord de la région lapone. Dans le sud-ouest du pays, la ville de Tampere a vu ses conduites d'eau geler, ce qui a privé environ 300 personnes d'eau courante mardi, a rapporté le média local Yle.

A Helsinki, où les températures avoisinent les -15°C, la population restait imperturbable face au froid encore plus glacial prévu par les services de météorologie dans les prochains jours.

«J'aime vraiment ça. C'est une question d'état d'esprit, je suppose»
Une jeune femme originaire de la capitale.

«C'est une question de vêtements», a-t-elle ajouté, enfilant une épaisse veste d'hiver noire, la capuche rabattue sur la tête.

Children are playing with snow during a snowfall in Linkoping, Sweden, on December 24, 2023. (Photo by Pradeep Dambarage/NurPhoto via Getty Images)
Des enfants jouant dans la neige à Linkoping, en Suède. Image: NurPhoto

Une vague de grand froid est également attendue pour la fin de la semaine en Norvège. Dans la capitale Oslo, les températures pourraient tomber à -27°C ce week-end, selon l'Institut météorologique norvégien. De très fortes chutes de neige ont aussi semé le chaos dans le sud de ce pays, où des écoles ont fermé et des vols ont été annulés. (mbr/ats)

La canicule vous tue? Voici des photos de l'Antarctique
1 / 14
La canicule vous tue? Voici des photos de l'Antarctique
Les glaciers du fjord Drygalski à l'extrémité sud de la Géorgie du Sud, en Antarctique.
source: universal images group editorial / reda&co
partager sur Facebookpartager sur X
Une vague géante blesse huit personnes en Californie
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Il doit démissionner»: Les réactions pleuvent après le retrait de Joe Biden
Dans les minutes qui ont suivi l'annonce du retrait du président américain de la course à la Maison-Blanche dimanche soir, les réactions ont fusé comme un feu d'artifice, du côté républicain comme démocrate - à commencer par son adversaire, Donald Trump. Florilège.

Dans les premières secondes qui ont suivi la publication du communiqué de Joe Biden, une première réponse a fusé. Courte, toute simple, mais évidente. Deux petits coeurs, signés de son principal et plus fervent soutien, au coeur de ces dernières semaines politiques solitaires et tumultueuses: sa femme, Jill Biden.

L’article