DE | FR

Bad buzz: le WWF vend des animaux en NFT et ça fâche les écolos

L'idée semblait pourtant plutôt maligne: sensibiliser aux espèces en voie de disparition en vendant des NFT des animaux en question. Problème, le WWF, qui vient de sauter à pieds joints dans un marché très à la mode (et lucratif, et décrié), se prend les mêmes pieds dans une grogne généralisée des écolos.
05.02.2022, 08:0505.02.2022, 16:48
Suivez-moi

Les NFT sont vraiment à la mode. Rappelez-vous le tout premier tweet de Jack Dorsey, ancien patron de Twitter, qui s'était vendu à 2,5 millions de dollars:

Plus récemment: une star de TikTok proposait des pets virtuels pour 140 euros pièce (après s'être intoxiquée avec ses véritables flatulences).

«Ces NFT sont tout aussi beaux, uniques et rares que mes vrais prouts! Vous pouvez pratiquement sentir à quel point ils sont délicieux à travers l’écran. Utilisez simplement votre imagination»
Nous disait-elle.

Pas besoin d'allonger la liste des exemples absurdes: les NFT sont tendance et on y trouve tout et (surtout, vraiment) n'importe quoi. Alors quand le vénérable WWF décide, lui aussi, de surfer sur ces jetons non fongibles («non-fungible token», NFT donc) pour sensibiliser les plus geeks d'entre nous aux espèces en voie de disparition, ça semble être une idée immédiatement moins stupide que les bêtises citées plus haut.

Erreur!

Mais avant de plonger nos bitcoins dans ces NFA (animaux non-fongibles) et dans cet étonnant crypto-bad-buzz, voici une petite présentation made in WWF qui explique sa démarche👇

On vous le répète (parce que c'est important), dans le speech officiel, ça ressemble vraiment à une bonne idée:

«Les NFA des animaux non-fongibles du WWF sont un nombre très limité d'œuvres cryptographiques exclusives pour dix animaux en voie de disparition. Le nombre d'œuvres d'art correspond exactement au nombre d'animaux qui existent encore. Avec la vente des œuvres d'art, le WWF récolte des fonds pour préserver l'espèce»
C'est un peu écrit avec les pieds, mais l'effort est là.

Quels animaux sont concernés par cette vente d'oeuvres d'art numériques?

Panda géant

Chien sauvage africain

Manchot des Galápagos

Orang-outan de Tapanuli

Furet à pattes noires

Baleine noire de l'Atlantique Nord

Gorille de Cross River

Saola

Léopard de l'Amour

Rhinocéros de Java

Vaquita

Rhinocéros blanc du Nord

Mais alors: pourquoi les écolos font la gueule?

Pour des raisons écologiques (évidemment). Le WWF a lancé son projet dans un domaine vivement critiqué depuis son apparition: la pollution numérique. Les NFT sont basés sur une technologie énergivore. Même si certaines blockchains utilisent désormais uniquement des énergies renouvelables pour la production de crypto-monnaies, le débat fait toujours rage. Les avis, en vrac, sont implacables: «Etonnamment stupide», «décision terriblement déroutante».

Sur les réseaux sociaux, les menaces d'annulation de dons si le WWF ne stoppe pas son projet se ramassent à la pelle. Pourtant, l'organisation avait (presque) tout prévu en utilisant Polygon, une branche censée être «plus écolo» de la célèbre blockchain de l’Ethereum. Mais ça ne passe pas.

Selon le WWF:

«Une transaction sur Polygon représente des émissions de carbone équivalentes à un seul verre d’eau du robinet»
Okay.

Comme un safari pour geeks?

Et il y a un cadeau avec ça. Outre des œuvres d'art uniques, les acheteurs seront récompensés. Le WWF appelle ça des «expériences du monde réel», qui incluent des rencontres avec des écologistes, mais aussi la possibilité de suivre pour de vrai le travail du WWF avec les gorilles et les orangs-outans. Pour certains détracteurs, c'est de l'hypocrisie moderne:

«On dirait une version tech de ces gens qui déboursent des milliers de dollars pour faire des safaris et tirer sur des animaux en voie de disparition pour décorer leurs murs»
Le coup de gueule de ce Monsieur pas content ici

Pour l'heure, le WWF n'a pas décidé de remballer son projet. Peut-être parce qu'ils ont déjà récolté 245 445 euros depuis le 3 février.

D'ici là, si vraiment vous voulez vous procurer n'importe quoi en NFT, ça nous semble quand même plus utile de craquer pour un vaquita plutôt que sur les pets virtuels d'une influenceuse. (Mais c'est vous qui voyez.)

World of watson: le couple d'influenceurs

Et voilà pour vous si vous êtes un fan de la tech...

Zuckerberg répond à ses détracteurs sur Facebook

Link zum Artikel

Face aux critiques, Facebook met sur pause l'Instagram pour enfants

Link zum Artikel

La liste noire de Facebook a été dévoilée (et c'est croustillant)

Link zum Artikel

«Il faut casser le monopole de Facebook, on est des junkies»

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Etats-Unis et Corée du Sud renforcent leur coopération militaire, mais contre qui?
Joe Biden, le président américain et Yoon Suk-yeol, son homologue coréen du Sud ont émis le souhait de consolider leur collaboration militaire lors de leur première rencontre à Séoul ce samedi. Quelles idées ont-ils derrière la tête? Explications en 6 points.

Les Etats-Unis et la Corée du Sud veulent renforcer leur coopération militaire afin de contrer la «menace» croissante de la Corée du Nord, ont affirmé samedi à Séoul les présidents des deux pays, Joe Biden et Yoon Suk-yeol.

L’article