International
Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande: l'incendie d'un hôtel fait plusieurs morts

epaselect epa10630526 Emergency personnel work at the scene of a fire at the Loafers Lodge hostel, in Wellington, New Zealand, 16 May 2023. Multiple people are believed to be dead after a fire ripped  ...
L'auberge Loafers Lodge, à Wellington, en Nouvelle-Zélande, le 16 mai 2023. Plusieurs personnes seraient mortes après l'incendie qui a ravagé le lieu.Image: keystone

L'incendie d'un hôtel en Nouvelle-Zélande fait plusieurs morts

Au moins six personnes ont péri ce mardi dans l'incendie d'une auberge hébergeant des travailleurs et personnes défavorisées dans le centre de la capitale néo-zélandaise Wellington, selon les autorités.
16.05.2023, 08:2516.05.2023, 09:19
Plus de «International»

«C'est une tragédie absolue», a déclaré le Premier ministre néo-zélandais Chris Hipkins, en réaction à l'incendie d'une auberge à Wellington qui a fait six morts. «Mais il semble qu'il y en ait plus» a-t-il déploré.

De nombreuses personnes manquent à l'appel

De la fumée s'échappait ce mardi matin de l'auberge Loafers Lodge, haute de quatre étages, pendant que 80 pompiers et 20 camions luttaient contre l'incendie.

Les services de secours estiment qu'environ 90 personnes se trouvaient dans l'auberge. Plusieurs d'entre elles manquent à l'appel, et 52 ont été secourues, dont certaines s'étaient réfugiées sur le toit de l'immeuble et ont regagné le sol par la grande échelle des pompiers.

Le commandant adjoint des Services nationaux d'incendie et de secours, Brendan Nally, a déclaré à Radio New Zealand:

«Ils ont évacué un certain nombre de personnes du toit, depuis une zone qui était située directement au-dessus des flammes»

Et de poursuivre: «Il n'y avait pas d'autre solution. Ces personnes allaient périr sans l'intervention de nos équipes. Beaucoup sont indemnes grâce à elles». Il n'y avait pas d'extincteurs automatiques dans l'auberge et l'alarme incendie ne s'est pas déclenchée, a-t-il précisé.

«Un feu comme celui-là n'arrive que tous les 10 ans»

L'un des résidents de l'auberge, prénommé Chris, a déclaré à la chaîne publique TVNZ qu'il avait rampé hors de sa chambre pour fuir la fumée toxique. Il raconte:

«Je suis allé jusqu'à la cage d'escalier. Tout était noir et épais comme de la fumée. C'était difficile de respirer. Tout a disparu. Ma chambre a été détruite. J'ai pris ma vapoteuse et mon téléphone, mais j'ai laissé mes chaussures»

«Un feu comme celui-là ne se voit qu'une fois tous les 10 ans à Wellington. C'est le pire cauchemar pour nous», a affirmé le responsable des services d'urgence Nick Pyatt.

La cause de l'incendie reste «inexpliquée»

L'auberge héberge à la fois des résidents de longue et de courte durée, a précisé la maire de Wellington, Tory Whanau. Selon elle, certains d'entre eux sont des personnes vulnérables, qui vivent avec de faibles revenus ou séjournent de manière «transitoire» en Nouvelle-Zélande, pays où sévit une crise du logement.

Le Premier ministre Chris Hipkins a expliqué que de nombreux travailleurs de nuit logeaient également dans le lieu, ce qui rendait difficile de savoir combien de personnes se trouvaient dans le bâtiment au moment de l'incendie. Il a promis un «examen approfondi» de la catastrophe.

La cause de l'incendie reste pour le moment «inexpliquée», a indiqué la police qui a annoncé l'ouverture d'une enquête conjointe avec les pompiers. (ag/ats)

33 images générées par IA délicieusement bizarres
1 / 37
33 images générées par IA délicieusement bizarres
partager sur Facebookpartager sur X
Le passage du cyclone Gabrielle a dévasté la Nouvelle-Zélande
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Crash au Népal: plusieurs morts, le pilote secouru
Un appareil s'est écrasé mercredi peu après son décollage. Le pilote s'en est tiré, mais plusieurs personnes sont mortes dans l'accident.

Un avion de ligne transportant 19 personnes s'est écrasé mercredi lors du décollage à Katmandou, capitale du Népal. L'accident a fait 18 morts, le pilote ayant survécu, a annoncé la police népalaise.

L’article