International
Nucléaire

Cinq pays veulent prévenir la dissémination de l'arme nucléaire

De la fumée s'échappe de la centrale nucléaire.
La fumée produite par la centrale nucléaireImage: NTV Japan via APTN

Le but du Conseil de sécurité: «Un monde exempt d'armes nucléaires»

Les cinq pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont signé hier une déclaration commune. Les Etats-Unis, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni et la France s'engagent à prévenir la dissémination des armes nucléaires.
03.01.2022, 17:4603.01.2022, 17:57
Plus de «International»

Les Etats-Unis, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni et la France (membres du Conseil de sécurité) s'engagent à prévenir la dissémination des armes nucléaires. Ces cinq pays, tous membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont signé une déclaration commune, en ce sens, ce lundi visant à «prévenir la poursuite de la dissémination» des armes nucléaires.

Pourquoi cette déclaration sort-elle maintenant?

Des négociations ont repris, en décembre, à Vienne, pour relancer l'accord de 2015 sur son programme nucléaire (dont l'acronyme en anglais est JCPOA), devenu moribond après le retrait des Etats-Unis en 2018.

Les Occidentaux soupçonnent l'Iran de chercher à développer, en utilisant la technologie de ses lanceurs de satellites, des lanceurs balistiques à longue portée capables d'emporter des charges conventionnelles ou nucléaires. En pleine négociation avec Téhéran, ces cinq puissances nucléaires affirment donc leur position.

La présidence française, qui coordonne les travaux de ces pays depuis deux ans, souligne la «volonté de travailler avec tous les Etats pour mettre en place un environnement de sécurité permettant d'accomplir davantage de progrès en matière de désarmement, avec pour objectif ultime un monde exempt d'armes nucléaires».

A propos de la France et du nucléaire (civil cette fois-ci) 👇

Quel est le contenu de cette déclaration?

Les signataires affirment:

«Une guerre nucléaire ne peut être gagnée et ne doit jamais être menée»

«Compte tenu des conséquences de grande ampleur qu'aurait l'emploi des armes nucléaires, nous affirmons également que celles-ci, tant qu'elles existent, doivent servir à des fins défensives, de dissuasion et de prévention de la guerre», ajoutent-ils.

Les signataires sont les cinq Etats juridiquement reconnus comme «dotés de l'arme nucléaire» par le Traité sur la non-prolifération (TNP).

C'est quoi Traité sur la non-prolifération?
La 10e Conférence d'examen des parties au Traité sur la non-prolifération (TNP) est prévue cette année sous l'égide de l'ONU. Ce texte, entré en vigueur en 1970 afin d'empêcher la propagation des armes nucléaires, compte 191 Etats parties, dont la Suisse.

(sas/ats)

17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop
1 / 19
17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des ex-soldats de Wagner violent et tuent en toute impunité en Russie
Des dizaines de milliers de détenus se sont battus en Ukraine, dans les rangs du groupe Wagner d'abord, de l'armée russe ensuite. A leur retour, ils terrorisent la population et ont trouvé un moyen très simple pour échapper à la justice.

Les crimes décrits dans la presse russe sont particulièrement sordides. Un homme originaire de Lipetsk a tué sa belle-fille de 4 ans; un autre a poignardé une femme et l'a laissée mourir dans le froid. Un troisième a assassiné un ami et attaqué une jeune fille. Les cas se comptent par dizaines et les coupables ont tous le même profil. Des anciens détenus qui se sont battus en Ukraine.

L’article