DE | FR
Image: shutterstock

Macron et 5000 personnes iront à un concert-test

Après Barcelone, le premier concert-test de France aura lieu à Paris fin mai, avec 5000 personnes. C'est le groupe de rock Indochine qui sera sur scène. Le Président Macron, qui veut montrer son soutien à la culture, sera présent.
03.05.2021, 10:2303.05.2021, 16:23

C'est une première en France: un concert «covid-friendly», du groupe de rock Indochine, aura lieu à l'AccorHotel Arena de Paris, le 29 mai. La salle accueille normalement jusqu'à 20 000 personnes. Pandémie-oblige, ils seront 5000 à assister à ce concert inédit, dont le président Macron.

Le déroulement du concert

Ce projet, piloté par le ministère de la Santé et le ministère de la Culture, le syndicat des producteurs de spectacles et les Hôpitaux de Paris, permettra de savoir si de grands concerts debout pourraient revoir le jour dès septembre.

  • Les participants devront être testés négatifs avant leur entrée au concert.
  • Ils se tiendront tous debout.
  • Ils seront également tous masqués.
  • Des tests seront effectués à la fin du concert, pour évidemment vérifier si le concert a engendré des contaminations.
«S'il y a des contaminations, ça veut dire qu'il faut renforcer le protocole, s'il n'y en a pas, il n'est peut-être pas suffisant, mais on ne le sait pas. D'où l'intérêt de ce concert.»
Pascal Crépey, enseignant chercheur épidémiologiste à l'École des Hautes études en Santé publique de Rennes,.

Une opération coûteuse

900 000 euros. C'est le coût avancé par Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture. L'organisation d'une telle opération est donc extrêmement coûteuse. Et ce, malgré le fait que la Ville de Paris ait accordé gracieusement la location de l'Accor Arena pour cette expérimentation. (jch)

Le projet de rénovation de l'arène du Colisée

Vidéo: watson

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
En France, le suspens règne encore sur l'identité du nouveau premier ministre
Alors que le premier ministre Jean Castex a déjà bouclé ses valises, on ignore encore qui prendra sa place à Matignon. Fidèle à son habitude, Emmanuel Macron nous fait languir.

Alors qu'il affirme déjà connaître le nom de son prochain premier ministre, le président fraîchement élu n'en finit pas d'attendre pour le dévoiler – une «tactique», selon franceinfo qui est allé prendre la température auprès de son entourage. Si certains estiment que Macron tente de «décaler le bénéfice de la victoire», ou de s'éviter un scandale en nommant quelqu'un trop vite, d'autres pensent qu'attendre le dernier moment lui permettra aussi d'élargir son vivier de recrutement.

L’article