DE | FR
Emily Ratajkowski explique ne jamais avoir partagé publiquement cette expérience avant, parce qu'elle essayait de ne «plus y penser».
Emily Ratajkowski explique ne jamais avoir partagé publiquement cette expérience avant, parce qu'elle essayait de ne «plus y penser».
Image: YouTube
People

Emily Ratajkowski accuse Robin Thicke d'attouchements sexuels

Le chanteur à succès aurait attrapé la poitrine du top model sans son consentement, lors du tournage de «Blurred Lines». Humiliée, Emily Ratajkowski libère sa parole dans un livre.
04.10.2021, 11:1504.10.2021, 16:44

«Sorti de nulle part, j'ai senti la froideur et l'étrangeté des mains d'un inconnu qui saisissait mes seins nus par derrière.» L'inconnu en question, c'est Robin Thicke. Emily Ratajkowski affirme avoir subi des attouchements sexuels de sa part, lors du tournage du clip de «Blurred Lines» en 2013.

Ce clip-là 👇

Le top model de 30 ans a révélé ce fait dans son nouveau livre «My Body». Bien que la publication soit prévue pour le mois prochain, un premier extrait a été dévoilé dimanche dans le Sunday Times.

L'humiliation

Emily Ratajkowski explique ne jamais avoir eu de problème avec le fait d'être nue pour la version non-censurée du clip. Du moins, jusqu'à ce que Robin Thicke «ne revienne sur le plateau un peu ivre pour seulement tourner avec moi», développe-t-elle.

«J'ai senti toute l'humiliation se répandre dans tout mon corps. Je n’ai pas réagi, du moins pas vraiment - pas comme j’aurais dû»
Emily Ratajkowski, top model
«My Body» (2021)

Si le mannequin américain n'a pas partagé publiquement cette expérience avant, c'était parce qu'elle essayait de ne «plus y penser». Emily Ratajkowski précise par ailleurs qu'elle tenait à protéger «le bon environnement de travail» que la réalisatrice, Diane Martel, avait voulu mettre en place sur le tournage avec les autres modèles.

Largement critiqués

Des faits corroborés par cette dernière qui, interrogée par le Sunday Times, a affirmé qu'elle se souvenait du moment où Robin Thicke a attrapé ses seins. «Un dans chaque main», précise-t-elle, avant d'affirmer avoir «crié d'une voix très agressive: "Qu’est-ce que tu fous?!" Le tournage est terminé!». Diane Martel a ajouté que Robin Thicke s’était alors excusé, regrettant son geste qu'il n'aurait, selon lui, pas réalisé s'il avait été sobre.

A sa sortie, «Blurred Lines» a dominé les charts du monde entier et est très rapidement devenue la chanson la plus téléchargée de tous les temps au Royaume-Uni en 2014. Mais les paroles et le clip ont largement été critiqués par les détracteurs qui ont affirmé que ceux-ci encensaient les relations sexuelles non consenties. Pharrell Williams, autre interprète du son, a plus tard admis qu'il était «gêné» par le discours délivré dans la musique, selon les informations récoltées par BBC. (mndl)

La face cachée des influenceuses

Plus d'articles People

Ozzy Osbourne n'a pas chopé le Covid et c'est «grâce à Satan»

Link zum Artikel

Adele s'offre non pas une mais deux couvertures de Vogue

Link zum Artikel

Vous pourriez vous offrir des fringues portées par Amy Winehouse

Link zum Artikel

Le docu Netflix sur Britney est génial pour ceux qui n'en ont vu aucun

Link zum Artikel

People

Britney ne publierait pas elle-même ses mystérieux posts sur Instagram

Vous trouvez les publications Instagram de la chanteuse américaine bizarres? Un nouveau rapport révèle que ce ne serait pas elle qui serait aux mains de ces posts qui font tant parler.

Jeudi 1er juillet, Britney Spears a officiellement été astreinte à rester sous la tutelle de son père. Cette décision ressentie comme une injustice par ses fans a rapidement été digérée par la chanteuse, du moins, c'est ce que sa dernière vidéo laisse à penser.

Apparaissant tout sourire et en pleine chorégraphie quelques heures après le jugement, le mystère autour de ses publications a à nouveau été relancé:

Depuis plusieurs mois, les publications Instagram de Britney Spears sont au centre de …

Lire l’article
Link zum Artikel