DE | FR
Qanon Meghan Markle Oprah Winfrey Interview Television Chamane

Image: Watson

People

Même les QAnon ont un avis sur l'interview de Meghan et Harry

Le monde entier réagit à l'interview-confession du couple royal. Le mouvement conspirationniste américain QAnon en profite pour réchauffer une théorie délirante sur l'animatrice Oprah Winfrey.



Au lieu de s'intéresser aux propos tenus par le Duc et la Duchesse de Sussex, le phénomène complotiste s'est focalisé sur deux théories, assez délirantes:

Oprah QAnon cheville télévision interview

QAnon, c'est quoi?

Selon le mouvement, le monde serait gouverné par une élite mondialisée appartenant à une secte «pédo-satanique». Ce mouvement, qui voit les complots partout, est surtout connu aux Etats-Unis, mais il fait également des émules en Europe et en Suisse. QAnon est principalement actif sur le compte de messagerie Telegram.

L'année dernière, une rumeur fantasque affirmait que la papesse de la télévision américaine avait été arrêtée pour avoir participé à un vaste réseau de trafic pédophile. Face à l'ampleur, Oprah avait même publié un démenti sur Twitter.

Le démenti de l'animatrice sur la théorie à son sujet.

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

Extinction Rebellion déverse du fumier devant la rédaction du Daily Mail

La police britannique a indiqué dimanche avoir arrêté cinq personnes à la suite du déversement de fumier devant le siège du tabloïd «The Daily Mail», à Londres.

L'action a été revendiquée par le groupe écologiste Extinction Rebellion.

«Vers 6h40, un groupe de manifestants a déversé du fumier d'un camion devant un immeuble» à Kensington, a précisé la police. «Ils ont grimpé sur les échafaudages à l'extérieur du bâtiment et y ont attaché des banderoles».

La police a arrêté une sixième personne, un homme de 54 ans qui avait tenté un peu plus tard de déverser du fumier devant un autre immeuble du centre de la capitale britannique.

Dans un communiqué, …

Lire l’article
Link zum Artikel