DE | FR
Le projet de Leonardo DiCaprio tend à couvrir de vastes projets qui concernent l'île Floreana. Un endroit des Galápagos qui abrite notamment 54 espèces en voie de disparition.
Le projet de Leonardo DiCaprio tend à couvrir de vastes projets qui concernent l'île Floreana. Un endroit des Galápagos qui abrite notamment 54 espèces en voie de disparition.Image: shutterstock
People

Leonardo DiCaprio vole au secours des îles Galápagos

L'acteur américain a annoncé lundi qu’il s’apprêtait à faire un don de plus de 38 millions de francs aux îles Galápagos. Son but, motiver les travaux de restauration de l'archipel qui compte plusieurs espèces éteintes ou menacées.
19.05.2021, 10:3619.05.2021, 13:39

Avant d'être l’acteur oscarisé le plus fantasmé de tous les temps (le temps des boomers plus particulièrement), depuis une vingtaine d'années, Leonardo DiCaprio est surtout devenu un activiste majeur de l’environnement.

La star américaine l'a encore prouvé lundi 17 mai, en annonçant sur Twitter qu'il s'apprêtait à investir plus de 38 millions de francs (43 millions de dollars) pour aider à restaurer les îles Galápagos, qui vient d'ailleurs de perdre son célèbre Arche de Darwin. Pour lui, l'urgence est plus que jamais de mise:

«Plus de la moitié des zones sauvages restantes de la Terre pourraient disparaître dans les prochaines décennies si nous n'agissons pas de manière décisive»
Leonardo DiCapriotwitter

Une nature en déclin

L'initiative est menée en coordination avec Re-Wild. Une organisation caritative fondée en 2021 par l'acteur de Titanic et plusieurs autres fondations scientifiques et environnementales. Voici son plan de sauvetage:

  • Réintroduire 13 espèces localement disparues, dont l'oiseau moqueur de Floreana - premier oiseau décrit par Charles Darwin.
  • Financer un programme d’élevage d’animaux en captivité pour notamment empêcher l'extinction de l'iguane rose.
  • Renforcer les mesures visant à protéger les ressources marines des Galápagos de l'impact humain de l'écotourisme.

Le projet de Leonardo Dicaprio tend à couvrir de vastes projets qui concernent l'île Floreana. Un endroit des Galápagos qui abrite notamment 54 espèces en voie de disparition. Une situation que le philanthrope déplore:

«Partout dans le monde, la nature est en déclin. Nous avons dégradé les trois quarts des espaces sauvages et poussé plus d'un million d'espèces au bord de l'extinction»
Leonardo Dicapriotwitter

D'après les informations récoltées par The Guardian, Paula A. Castaño, qui reprendra les comptes Instagram et Twitter de la célébrité pour promouvoir les interventions critiques nécessaires à la régénération des Galápagos, a déclaré: «Le temps presse pour tant d'espèces, en particulier sur les îles où leurs petites populations sont vulnérables et menacées.

(mndl)

Le maire de New York offre des frites aux vaccinés

Vidéo: watson

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

1 / 22
19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant
source: facebook
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Climat»

«Des changements climatiques sans précédent»: le Giec dévoile son rapport

Link zum Artikel

À la veille de la COP26, la pollution bat des records. Comment s'en sortir?

Link zum Artikel

La Suisse ne se rendra pas les mains vides à la COP26

Link zum Artikel

L'avenir de la planète angoisse de plus en plus de jeunes

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky et Cassis ont parlé au WEF de Davos: voici les 3 points à retenir
Les présidents ukrainien et suisse, Volodymr Zelensky (virtuellement) et Ignazio Cassis (physiquement), ont pris la parole à l'occasion du lancement du Forum économique mondiale de Davos. Voici en substance le résumé de leurs discours très attendus.

C'est devant tout le gratin de l'économie mondiale, réuni lundi au cœur des montagnes grisonnes pour le Forum économique mondial (WEF), que le président ukrainien a donné l'un de ses (innombrables) discours depuis le début de l'offensive. Ovationné à deux reprises par la foule enthousiaste, il a débuté sa prise de parole virtuelle par... une mise en garde:

L’article