DE | FR

Un ex-militaire interpelé dans le cadre de l'affaire Mia

Image: sda
Un ancien haut gradé de l'armée français a été arrêté jeudi dans les Hautes-Pyrénées. Il est soupçonné d'être impliqué dans l'enlèvement de la petite Mia.
10.06.2021, 12:5310.06.2021, 15:18

Nouveau rebondissement dans l'affaire de l'enlèvement de la petite Mia: Un ancien militaire à la retraite a été interpellé mardi dans les Hautes-Pyrénées, a révélé jeudi BFMTV.

L'homme est un ancien lieutenant colonel de l’armée. Il est soupçonné d’avoir eu connaissance du projet de rapt et d’avoir participé à la préparation notamment en rédigeant des notes.

Mia, 8 ans, avait été enlevée en avril dans les Voges, à la demande de sa mère. Elles ont été retrouvées dans un squat à Sainte-Croix, dans le canton de Vaud.

Proche de Rémy Daillet

L'opération a été menée par des gendarmes de la section de recherches de Nancy et de policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

L'ancien militaire serait proche de Rémy Daillet, figure d'un mouvement complotiste soupçonné d'avoir organisé l'enlèvement de la fillette. (ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«Sans de nouvelles troupes fraîches, les Russes ne vont pas gagner»
Après deux mois de combats dans l'Est de l'Ukraine, la Russie n'a toujours pas réussi à s'imposer nettement sur ses adversaires, qui ne cessent de monter en puissance. A tel point qu'une victoire militaire de Kiev n'apparaît plus si inconcevable, estime Julien Grand, rédacteur en chef adjoint de la «Revue militaire suisse». Interview.

Cela fait bientôt deux mois que les Russes ont redéfini leurs objectifs militaires, en se concentrant sur l'Est de l'Ukraine. Qu'est-ce qui a changé dans le rapport de force entre les deux camps?
Julien Grand
: On a assisté à une montée en puissance de l'armée ukrainienne et, parallèlement, à un affaiblissement des forces russes. Cela amène à une situation à peu près égalitaire sur le champ de bataille, ou du moins à une porte ouverte que les forces de Kiev peuvent utiliser pour prendre encore plus l'initiative.

L’article