DE | FR

Un ex-militaire interpelé dans le cadre de l'affaire Mia

La gendarmerie fran

Image: sda

Un ancien haut gradé de l'armée français a été arrêté jeudi dans les Hautes-Pyrénées. Il est soupçonné d'être impliqué dans l'enlèvement de la petite Mia.



Nouveau rebondissement dans l'affaire de l'enlèvement de la petite Mia: Un ancien militaire à la retraite a été interpellé mardi dans les Hautes-Pyrénées, a révélé jeudi BFMTV.

L'homme est un ancien lieutenant colonel de l’armée. Il est soupçonné d’avoir eu connaissance du projet de rapt et d’avoir participé à la préparation notamment en rédigeant des notes.

Mia, 8 ans, avait été enlevée en avril dans les Voges, à la demande de sa mère. Elles ont été retrouvées dans un squat à Sainte-Croix, dans le canton de Vaud.

Proche de Rémy Daillet

L'opération a été menée par des gendarmes de la section de recherches de Nancy et de policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

L'ancien militaire serait proche de Rémy Daillet, figure d'un mouvement complotiste soupçonné d'avoir organisé l'enlèvement de la fillette. (ats)

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

Derrière l'affaire Mia, la montée d'un «mouvement satanique»?

Dans l'affaire Mia, tous les regards sont désormais braqués sur Rémy Daillet. Soupçonné d'avoir organisé le rapt de la fillette, le «gourou» exilé en Malaisie et ancien politique répand des théories complotistes.

Le 13 avril, la petite Mia est enlevée par un groupe de ravisseurs, dont sa maman, Lola Montemaggi, se trouve être la commanditaire. Quelques jours plus tard, la mère et sa fille de 8 ans sont finalement retrouvées en Suisse, dans une usine abandonnée occupée par un collectif d'artistes. Présentée comme un squat au moment des révélations de l'affaire, l'usine serait en fait investie avec l'accord du propriétaire, d'après les occupants.

Alors que différents médias ont, un temps, évoqué des …

Lire l’article
Link zum Artikel