DE | FR

L'atmosphère fait le plein de gaz à effet de serre

Nouveau record de pollution. La hausse des concentrations de gaz à effet de serre compromet les objectifs de température fixés par l'Accord de Paris sur le climat.
25.10.2021, 12:1425.10.2021, 17:09

L'Organisation météorologique mondiale a diffusé, ce lundi, des données plutôt préoccupantes:

«L'abondance des gaz à effet de serre qui piègent la chaleur dans l'atmosphère a de nouveau atteint un nouveau record l'an dernier, le taux annuel d'augmentation étant supérieur à la moyenne de la période 2011-2020.»
Organisation météorologique mondiale (OMM)

Quelques chiffres pour comparer

  • La concentration de dioxyde de carbone (CO2), le plus important gaz à effet de serre, a atteint 413,2 parties par million en 2020 et représente 149% du niveau préindustriel.
  • Celle du méthane (CH4) est de 262% et celle du protoxyde d'azote (N2O) de 123%, par rapport aux niveaux de 1750, année où les activités humaines ont commencé à perturber l'équilibre naturel de la Terre.
  • Le ralentissement économique du Covid-19 n'a pas eu d'impact discernable sur les niveaux atmosphériques de gaz à effet de serre et leurs taux de croissance, bien qu'il y ait eu une baisse temporaire des nouvelles émissions.

Le Covid n'a pas tellement aidé

L'OMM répète que le ralentissement économique lié au coronavirus n'a pas eu d'impact significatif sur ces concentrations. Même si les nouvelles émissions de CO2 ont reculé.

Aussi longtemps qu'elles se poursuivent, la température va continuer à augmenter. Avec davantage de situations météorologiques extrêmes ou de montée du niveau des mers et des océans.

Et, où vont ces gaz précisément?

  • Environ la moitié des émissions de CO2 restent dans l'atmosphère.
  • La seconde moitié est absorbée par les océans et par les écosystèmes terrestres.

Le problème: L'OMM redoute que cette capacité ne soit diminuée à l'avenir. Sur une trentaine d'années, l'effet de réchauffement du climat a augmenté de 47%, surtout en raison du CO2.

Juste avant la COP26

Ce rapport envoie «un message scientifique important pour les délégués à la COP26» qui démarre dimanche à Glasgow, affirme le secrétaire général de l'OMM Petteri Taalas, relevant à nouveau que si les concentrations continuent d'augmenter, le monde sera très loin d'une limitation à 1,5 ou 2°C de l'augmentation d'ici 2100. Il a demandé aux Etats et populations d'appliquer leurs engagements sur la neutralité carbone. Les efforts requis sont possibles, dit-il. (jah/ats)

Greta Thunberg s'éclate au «Climate Live» de Stockholm

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

C'est officiel, Eric Zemmour annonce sa candidature ce mardi

Link zum Artikel

La ville la plus chère au monde... n'est pas celle que vous croyez

Link zum Artikel

Affaire Baldwin: elle avoue «ne pas vraiment avoir vérifié l'arme»

Link zum Artikel

Les héritiers Gucci se plaignent alors que le film est déjà sorti

Link zum Artikel
YouTube veut bannir la vidéo de Zemmour et celui-ci s'en frotte les mains
YouTube est sur le point de trancher sur le sort de la fameuse vidéo d'Eric Zemmour annonçant sa candidature à la présidentielle. En tout cas, il devient de plus en plus difficile d'y accéder.

Le clip de campagne du candidat d'extrême droite Eric Zemmour n'en a peut-être plus pour très longtemps à vivre sur la plateforme de vidéos. Mercredi soir, les équipes de YouTube ont confirmé à BFMTV qu'ils étaient en train de statuer sur la question.

L’article