DE | FR

Le parlement polonais adopte une loi contre la liberté de la presse

Des manifestants devant la police, dans les rues de la capitale polonaise, Varsovie, le 11 août 2021.
Des manifestants devant la police, dans les rues de la capitale polonaise, Varsovie, le 11 août 2021.Image: Keystone
En Pologne, le parti populiste contrôle déjà la télévision publique, devenue un média de propagande gouvernementale. Une nouvelle loi va augmenter son pouvoir.
12.08.2021, 11:1512.08.2021, 15:40

Le Parlement polonais a adopté mercredi une loi controversée sur les médias qui menace la liberté de la presse, selon l'opposition.

La loi, dont le projet a déjà été critiqué par Washington, pourrait notamment forcer le groupe américain Discovery à vendre la majeure partie de sa participation dans le réseau de télévision privé polonais TVN, souvent critique envers le gouvernement conservateur.

Des manifestations contre la loi:

«Escrocs, escrocs»

Le texte a été adopté par 228 voix pour et 216 contre. Dix députés se sont abstenus. Le vote a eu lieu lors d'une session houleuse du Parlement qui s'est déroulée au lendemain de l'éclatement de la coalition au pouvoir.

Les résultats ont été accueillis par les cris «Escrocs, escrocs!», lancés par l'opposition. Les députés de l'opposition, qui remettait sa légalité en cause, se sont abstenus lors de ce vote.

Une loi importante pour le pouvoir sur les médias

Il s'agit d'une loi importante pour le parti populiste Droit et justice (PiS) et son président Jaroslaw Kaczynski qui contrôle déjà la télévision publique TVP, devenue un média de propagande gouvernementale, et une grande partie de la presse régionale.

La coalition «la Droite Unie», dirigée par PiS est régulièrement accusée par l'Union européenne de faire reculer les libertés démocratiques dans le pays.

«La majorité parlementaire, collée par la boue de la corruption et du chantage, s'effondre sous nos yeux. Elle peut durer encore un certain temps, mais elle n'est plus en mesure de gouverner»
L'ancien chef de l'UE Donald Tusk, qui dirige le principal parti d'opposition Plateforme civique (PO).twitter

Mardi soir, des milliers de personnes à travers la Pologne ont manifesté contre la loi sur les médias. (ats/jch)

La «Citrouille» de Yayoi Kusama balayée par un typhon au Japon

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Iran: au moins 35 morts après plus d'une semaine de manifestations
Les manifestations continuent en Iran après la mort de Mahsa Amini. Le bilan se chiffre désormais à 35 morts en un peu plus d'une semaine.

Au moins 35 personnes ont été tuées dans les violentes manifestations déclenchées en Iran depuis plus d'une semaine après la mort d'une jeune femme arrêtée par la police des moeurs, a indiqué samedi un média d'Etat.

L’article