DE | FR
Gérard Depardieu à Marioupol, Ukraine, en 2013.
Gérard Depardieu à Marioupol, Ukraine, en 2013. Image: keystone / shutterstock

Le Kremlin rêve d'«expliquer la guerre en Ukraine» à Depardieu

Suite du feuilleton un peu loufoque entre la Russie et l'un de ses plus grands admirateurs. Après avoir dénoncé les «folles dérives inacceptables» de Vladimir Poutine, Gérard Depardieu a reçu, vendredi, une étrange proposition du Kremlin.
01.04.2022, 14:1901.04.2022, 17:25

Poutine n'a manifestement pas apprécié que son ami «Gégé» retourne sa veste en public. Quelques heures après voir dénoncé les «folles dérives inacceptables» du président russe, dans un communiqué dévoilé jeudi soir, Gérard Depardieu a reçu une étrange proposition de la part Kremlin.

«Je pense que Depardieu ne comprend sans doute pas tout ce qui se passe, car il n'est pas totalement plongé dans l'actualité politique»

Une sorte de «Guerre en Ukraine pour les nuls» que le porte-parole, Dmitri Peskov, semble tout à fait disposé à enseigner au monstre du cinéma français.

Ce n'est peut-être qu'un énième épisode d'un feuilleton un peu loufoque entre les deux personnalités qui, ce n'est plus un secret, partagent (ou partageaient?) une franche amitié depuis plusieurs années. Rappelons enfin que le comédien a reçu son passeport russe en 2013. (fv)

En revanche, il y a quelques jours, il aimait toujours très fort Vladimir:

Un ours se fait calmer par deux cochons

Et pour en savoir plus sur Vladimir Poutine...

Comment un fils d'ouvrier est devenu l'homme le plus puissant de Russie

Link zum Artikel

Comment la personnalité de l'année 2007 est devenue un «criminel de guerre»

Link zum Artikel

Que se passe-t-il dans la tête de Poutine?

Link zum Artikel

Qui est la maîtresse russe de Poutine, qu'on dit planquée en Suisse?

Link zum Artikel

Trois idées reçues sur Vladimir Poutine à démystifier

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Oklahoma vote une loi bannissant l'avortement dès la fécondation
Si le texte est signé par le gouverneur, il fera de l'Etat du sud des Etats-Unis le plus restrictif en matière d'interruption volontaire de grossesse (IVG).

Le Parlement de l'Oklahoma a adopté jeudi une loi interdisant tout avortement dès la fécondation. Cette décision fait de ce bastion conservateur du sud des Etats-Unis l'Etat possédant la réglementation la plus restrictive en matière d'interruption volontaire de grossesse.

L’article