DE | FR

Le fils de l'ex-dirigeant libyen Kadhafi a été libéré de prison

FILE - In this undated file photo made available on Sept. 25, 2011, al-Saadi Gadhafi, son of the late Libyan leader Moammar Gadhafi, watches a military exercise by the elite military unit commanded by his brother, Khamis, in Zlitan, Libya.  A Libyan official said authorities released al-Saadi on Sunday, Sept. 5, 2021, after more than seven years of detention in the capital of Tripoli.  (AP Photo/Abdel Magid al-Fergany, File)
al-Saadi Gadhafi

Saadi Kadhafi, fils de l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. Image: sda

Agé de 47 ans, le fils de Mouammar Kadhafi devait encore être jugé pour la répression meurtrière de la révolte ayant mis fin au régime de son père, en 2011.



Saadi Kadhafi, fils de l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a été libéré à la suite d'une décision de justice datant de plusieurs années, selon une source du ministère de la Justice. Il était détenu dans une prison de la capitale Tripoli depuis 2014.

«Saadi Mouammar Kadhafi a été libéré de prison, en exécution d'une décision de justice rendue il y a plusieurs années»

Une source du ministère de la Justice

Saadi Kadhafi aurait déjà quitté la Libye

De nombreux médias locaux ont indiqué ce dimanche soir que Saadi Kadhafi avait déjà quitté le territoire libyen sur un vol en direction de la Turquie.

Interrogée par l'AFP, une source du bureau du procureur général a affirmé que le fils Kadhafi avait été libéré sur recommandation du procureur:

«Le procureur général a demandé, il y a plusieurs mois, l'exécution de la décision relative à la libération de Saadi Kadhafi dès que toutes les conditions requises ont été satisfaites. Il était donc libre de rester ou de partir.»

Jugé dans plusieurs procès

Extradé du Niger le 6 mars 2014, Saadi Kadhafi, 47 ans, a été jugé et acquitté en avril 2018 par la Cour d'appel de Tripoli du meurtre en 2005 d'un ancien entraîneur du club de football Al-Ittihad de Tripoli, Bachir Rayani.

Il devait également être jugé pour son implication présumée dans la répression meurtrière de la révolte ayant mis fin au régime de son père Mouammar Kadhafi, en 2011.

La Libye «a sombré dans le chaos»

Depuis, la Libye a sombré dans le chaos, marqué ces dernières années par l'existence de pouvoirs rivaux dans l'Est et l'Ouest sur fond d'ingérences étrangères.

Malgré l'arrêt des combats en 2020 et la conclusion d'une trêve, suivis de mois de négociations pour trouver une solution au conflit, les divisions ont rapidement refait surface, et la tenue des élections devient de plus en plus hypothétique en l'absence d'un cadre constitutionnel censé les régir. (ats/jch)

Parlons d'un sujet plus réjouissant: Session des femmes, deuxième acte!

Plus d'articles Actu

La Suisse n'éduque pas correctement les enfants issus de l'asile

Link zum Artikel

La 5G vient à peine d'arriver et la 6G est déjà en route

Link zum Artikel

«Les catastrophes de cet été sont clairement liées au réchauffement»

Link zum Artikel

Oubliez Spotify, TikTok lance sa propre plateforme de musiques virales

Link zum Artikel

Le procès du cerveau présumé des attentats du 11 septembre est relancé

Sur la base militaire de Guantanamo, le procès de la personne qui a commandité des attentats du 11 septembre vient de reprendre. Il avait été mis en pause en 2019 à cause du Covid.

Hasard ou non du calendrier, l'audience de Khalid Sheikh Mohammed et de quatre coaccusés se tient alors que l'Amérique s'apprête à commémorer les vingt ans des attaques du 11 septembre.

Les cinq hommes sont emprisonnés depuis quinze ans dans la prison de la base navale américaine, au sud-est de Cuba. Ils n'avaient plus comparu depuis le début de l'année 2019. La pandémie de Covid-19 avait interrompu la procédure judiciaire.

Leur procès, qui relève d'une justice militaire d'exception, devait …

Lire l’article
Link zum Artikel