International
Réfugiés

Suisse: 4 graphiques sur l'origine et la destination des réfugiés

epa10004000 Ukrainian people receive humanitarian aid at a refugee camp set up at the Patria-Lukoil center in Chisinau, Moldova, 09 June 2022. According to data released by the United Nations refugee  ...
Un camp de réfugiés pour Ukrainiens en Moldavie. Jamais auparavant, depuis la création du HCR en 1951, une telle crise n'avait connu une croissance aussi rapide.Image: keystone

4 graphiques qui montrent d'où viennent et où vont les réfugiés dans le monde

Pour la première fois, plus de 100 millions de personnes sont en fuite dans le monde. Près d'un quart d'entre elles doivent se réfugier à l'étranger, selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). D'où fuient-ils et où vont-ils? Aperçu.
23.06.2022, 05:51
Reto Fehr
Reto Fehr
Reto Fehr
Suivez-moi
Plus de «International»

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a parlé cette semaine d'une «étape dramatique». Pour la première fois, plus de 100 millions de personnes sont actuellement en fuite. Fin 2021, ils étaient encore près de 90 millions.

La raison de cette augmentation est la guerre russe contre l'Ukraine, ainsi que les crises en Afghanistan et dans d'autres pays. Ces dernières années, ce sont surtout les déplacés internes qui ont augmenté. En outre, depuis 2019, près de 4,5 millions de personnes ont été déplacées rien qu'au Venezuela.

Environ un tiers des personnes déplacées (environ 31,5 millions) ont dû se réfugier à l'étranger. Nous nous focalisons sur ce groupe dans les trois graphiques suivants.

Leurs lieux de destination

Parmi les réfugiés ayant dû se déplacer à l'étranger, donc, 72% (22,7 millions) ont trouvé refuge dans un pays voisin. En outre, 83% ont été accueillis par des pays à revenu faible ou intermédiaire, tandis que 27% (8,5 millions) ont cherché refuge dans les pays les moins développés.

Avec environ 3,8 millions de personnes, c'est en Turquie que l'on trouve le plus grand nombre de personnes déplacées. Presque tous sont originaires de Syrie. La Colombie est actuellement le deuxième pays à avoir accueilli le plus de réfugiés. Il s'agit presque exclusivement de personnes originaires du Venezuela voisin. En Europe, c'est l'Allemagne qui a accueilli le plus de réfugiés. Fin 2021, 40 pays avaient accueilli plus de réfugiés que la Suisse, selon le HCR. Chez nous, ils étaient environ 120'000 avant la guerre en Ukraine. Pour ce qu'il en est aujourd'hui, vous pouvez aller au point 3 ci-dessous.

Nombre de réfugiés par pays

D'où viennent les réfugiés?

Fin 2021, 69% de tous les réfugiés provenaient de cinq pays seulement. Il s'agit de:

  1. Syrie: 6'848'845
  2. Afghanistan: 2'712'858
  3. Soudan du Sud: 2'362'759
  4. Myanmar: 1'177'029
  5. RD Congo: 908'401

Dans le graphique ci-dessous, tous les pays d'origine des réfugiés. Les 12'593 Tibétains comptent parmi les réfugiés de la Chine. Environ 55'000 sont enregistrés comme apatrides, et pour environ 100'000, l'origine n'est pas connue.

Fait marquant: cinq réfugiés sont également expulsés de divers pays européens. Selon le HCR, cela représente 1 à 5 réfugiés. Le HCR ne précise pas la raison pour laquelle les personnes ont fui.

D'où viennent les réfugiés

Les réfugiés en Suisse

Avant la guerre en Ukraine, les Erythréens représentaient le plus grand groupe de réfugiés en Suisse, avec près de 40'000 personnes. Ces dernières semaines, environ 55'000 Ukrainiens supplémentaires sont arrivés dans le pays.

Tous les pays comptant au moins 1000 réfugiés en Suisse sont mentionnés dans ce graphique. Le HCR a regroupé la Serbie et le Kosovo.

Les réfugiés ukrainiens
1 / 7
Les réfugiés ukrainiens
Dans un centre d'accueil improvisé en Moldavie.
partager sur Facebookpartager sur X
Témoignage d'une famille de réfugiés
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Australie: l'auteur de l'attaque au couteau identifié
Un homme de 40 ans souffrant de problèmes mentaux est l'auteur de l'attaque au couteau qui a tué six personnes à Sydney. Aucun motif terroriste n'est suspecté.

L'attaque au couteau qui a fait six morts et plusieurs blessés samedi dans un centre commercial de Sydney, a été perpétrée par un homme de 40 ans atteint d'une maladie mentale. Rien ne suggère un éventuel motif terroriste, selon la police australienne.

L’article