International
Russie

Ukraine: la Russie a perdu la moitié de ses chars

Maksym, 3, is photographed with his brother, Dmytro, 16, on top of a destroyed Russian tank, on the outskirts of Kyiv, Ukraine on Sunday, May 8, 2022. (AP Photo/Emilio Morenatti)
Des passants se prennent en photo devant l'épave d'un char russe, près de Kiev.Image: sda

La bataille des chars tourne en faveur de l'Ukraine

Les pertes russes en Ukraine s'accumulent: le nombre des chars détruits a atteint la barre des 1000 exemplaires. Moscou peut toujours compter sur un large réservoir de tanks, mais les remettre en service n'est pas évident.
10.02.2023, 06:1508.05.2023, 11:33
Suivez-moi
Plus de «International»

Les images des épaves de chars d'assaut russes disséminées dans les campagnes ukrainiennes ont fait le tour du web depuis le tout début de la guerre. Le conflit a en effet montré, non sans surprise, que les tanks pouvaient être une cible très vulnérable.

A quelques jours du premier anniversaire de l'invasion, le nombre de chars russes détruits a atteint la barre symbolique des 1000 exemplaires. C'est ce que rapporte cette semaine le site spécialisé Oryx, qui liste les pertes militaires des deux camps depuis le 24 février. Le dernier bilan pour Moscou est le suivant:

  • 1012 chars détruits;
  • 544 capturés;
  • 79 endommagés;
  • 65 abandonnés.
L'épave d'un char russe dans la région de Kharkiv.
L'épave d'un char russe dans la région de Kharkiv.Image: sda

Ce qui rend cette source fiable, contrairement aux bilans régulièrement diffusés par les deux belligérants, c'est sa méthode: l'équipe d'Oryx ne considère que les pertes qu'elle a été en mesure de confirmer visuellement, à l'aide d'images open sources. Pour cette raison, le nombre réel de chars détruits frôlerait plutôt les 2000, estime sur CNN l'analyste Jakub Janovsky, qui contribue au blog.

Dans les deux cas, il s'agit d'un chiffre immense. La Russie a commencé la guerre avec environ 3000 chars opérationnels, poursuit Janovsky. Il y a donc de fortes chances que Moscou ait perdu la moitié de ses chars utilisables.

L'un des facteurs expliquant cette débâcle est un défaut de conception dont souffrent notamment les T-72. Dans ces chars, les munitions sont stockées dans le sol de la cabine: un seul tir antichar bien placé peut les faire exploser simultanément et, quand cela se produit, la tourelle du tank est souvent arrachée de la coque et projetée en hauteur. Ceux qui sont à l'intérieur n'ont pratiquement aucune chance de survie.

Des milliers de chars en réserve

Malgré ces pertes, la Russie n'est pas encore à court de tanks. Selon Jakub Janovsky, Moscou disposait d'environ 4000 chars en réserve avant le début de la guerre. Pour le site de référence Global Firepower Index, ce chiffre se monte même à quelque 8000 engins.

Même en supposant que les 4000 exemplaires puissent tous être remis en service, Moscou a perdu environ 30% de sa force de chars d'avant-guerre.

Mais cela n'est pas si simple. Car si la Russie a encore beaucoup de tanks sur le papier, beaucoup d'exemplaires n'ont pas été correctement stockés et pourraient être difficiles à réactiver rapidement, explique Janovsky.

Un char russe détruit, pas loin d'Izioum.
Un char russe détruit, pas loin d'Izioum.Image: sda

En se basant sur une analyse des images satellites de 19 installations militaires russes, le Centre militaire ukrainien est arrivé à la conclusion que la Russie dispose d'au moins 2000 chars potentiellement réparables, alors que 2299 ne sont pas utilisables et seulement 886 sont susceptibles d'être rendus pleinement opérationnels. Environ 1300 sont dans un état douteux.

Ces chiffres comprennent également de vieux engins des années 1960. De plus, réparer et réactiver des chars est un processus qui prend du temps. Compte tenu des sanctions occidentales actuelles visant les composants de haute technologie, la Russie aura probablement des difficultés à réparer et à moderniser ses machines, et devra opter pour ses modèles les moins avancés.

Et l'Ukraine?

Tout comme la Russie, l'Ukraine a également subi d'importantes pertes matérielles, même si le bilan apparaît plus réduit, du moins pour les chars. Toujours selon Oryx, Kiev a perdu 459 tanks au total, dont...

  • 273 ont été détruits;
  • 142 ont été capturés;
  • 27 ont été endommagés;
  • 17 ont été abandonnés.

Détail important, Kiev a capturé 544 chars adverses: plus d'exemplaires qu'elle en a perdu. Sans parler des dizaines d'engins que l'Occident a envoyés au cours de cette dernière année et, surtout, de ceux qui doivent encore être livrés.

Près de 200 tanks de conception occidentale ont en effet été promis à Kiev ces dernières semaines. Parmi les modèles qui s'apprêtent à fouiller le sol ukrainien, il y a notamment le Leopard 2 allemand, le M1 Abrams américain, le Challenger 2 britannique et le PT-90 polonais.

Parmi les tanks russes capturés et remis en service par l'Ukraine, on compte également des modèles d'exception, tels le T-90M, le char d'assaut le plus moderne en service de l'armée russe.

La bataille de chars a donc tourné à l'avantage de l'Ukraine, résume CNN. Mais le temps presse: alors qu'une nouvelle offensive russe est sur le point d'être lancée dans l'est de l'Ukraine, les puissants chars occidentaux pourraient arriver trop tard sur le champ de bataille.

Plus d'images de véhicules russes détruits en Ukraine
1 / 13
Plus d'images de véhicules russes détruits en Ukraine
Une partie d'un char russe endommagé dans le village de Mala Rohan, près de Kharkiv, en Ukraine, le 13 mai 2022.
source: sda / sergey kozlov
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
On connait le verdict du procès contre le fils de Joe Biden
L'élection présidentielle américaine, comme si vous y étiez. (Ou presque.) Suivez en direct les dernières infos, les abandons, les coups bas, les coups de sonde et le marathon judiciaire de Donald Trump. Pour connaître l'identité du prochain président le plus puissant de la planète, RDV le 5 novembre. Cheers!

⚖️ Donald Trump a été reconnu coupable jeudi 30 mai de l'ensemble des chefs d'accusation à son procès pénal à New York pour des paiements dissimulés à une vedette de films pornographiques. C'est la première fois qu'un ex-président américain est condamné par la justice pénale.

L’article