DE | FR
Parade militaire russe, le 9 mai 2015.
Parade militaire russe, le 9 mai 2015.Image: Wikimedia CC 4.0

Pourquoi Poutine pourrait avouer le 9 mai qu'il fait la guerre à l'Ukraine

Cela peut paraître étonnant, mais la Russie n'est pas officiellement en guerre contre l'Ukraine. Ou pas encore: Vladimir Poutine pourrait faire sa déclaration le 9 mai. Une date qui n'est pas choisie au hasard... Trois points pour comprendre.
03.05.2022, 20:3704.05.2022, 07:04
Suivez-moi

Ce qui se passe actuellement en Ukraine? Une «opération militaire spéciale», selon les mots de Vladimir Poutine dans la nuit du 23 au 24 février, jour de l'invasion qu'il a ordonnée. Mais le président russe pourrait mettre fin à cette situation lexicale et politique. L'idée: déclarer officiellement la guerre à l'Ukraine, le 9 mai vraisemblablement. Mais pourquoi?

Ce qu'une déclaration de guerre officielle veut dire

Comme le rappelle BFM TV, la déclaration de guerre est reconnue en droit international. «Elle correspond à une déclaration formelle d'un gouvernement national pour signifier l'état de guerre entre cette nation et une ou plusieurs autres.» Différentes chartes – première et seconde conférences de La Haye sur la paix, ONU... – encadrent cette notion, renvoyant à une réalité illicite depuis la Première guerre mondiale: la guerre, précisément.

La déclaration de guerre est par excellence un acte dit «performatif»: la parole (en l'occurrence d'un chef d'Etat) a directement un effet sur le monde. Idem quand un prêtre déclare deux personnes unies par le mariage. A la différence notable que la déclaration de guerre n’a besoin d’aucune réaction pour produire des effets de droit, comme le souligne Andrea Hamann dans cet article de la revue spécialisée Jus Politicum.

Ce que cette étape peut changer concrètement

Sur BFM TV ce mardi, le consultant Défense de la chaîne Jérôme Péllistrandi et le spécialiste des relations internationales Patrick Sauce ont expliqué qu'un tel choix permettrait de mobiliser davantage de forces militaires, et surtout de faire entrer la Russie dans une économie de guerre. C'est-à-dire:

  • Inverser la tendance à la décroissance («environ 2125 missiles ont déjà été tirés en 68 jours»).
  • Engager plus d'hommes sur le terrain.

C'est que, concernant ce dernier point, la loi martiale pourrait être imposée, comme l'a relevé Libération, «ce qui permettra [notamment] à la Russie de fermer ses frontières [...] et de demander un soutien accru à ses alliés, le Bélarus en tête». Aussi, le journal français constate qu'avec un état de guerre reconnu officiellement, Moscou pourrait garder ses recrues dans ses rangs plus longtemps que leur mandat d’un an.

Pourquoi parle-t-on de la date du 9 mai?

Le 9 mai est une date hautement symbolique dans le pays de Poutine. Le «Jour de la Victoire», on célèbre la capitulation de l'Allemagne nazie en 1945. Un moment qui a donc une résonance particulière cette année. Rappelons-nous qu'en annonçant son «opération militaire», le dirigeant russe décrivait ses objectifs en ces termes: «Nous nous efforcerons d’arriver à une démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine.»

Certains ont parlé du 9 mai 2022 comme un possible jour de la victoire pour la Russie. Mais la fin de la guerre ne semble plus une option: dimanche, dans un entretien avec la télévision italienne Mediaset, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a assuré que le Kremlin ne souhaitait pas terminer le conflit en Ukraine pour cette date. Ce que l'on murmure aujourd'hui, c'est que Poutine pourrait passer à l'étape supérieure en déclarant la guerre, la vraie.

«Il a préparé le terrain pour pouvoir dire "regardez, c'est maintenant une guerre contre les nazis, et ce dont j'ai besoin, c'est de plus de gens. J'ai besoin de plus de chair à canon russe"»
Ben Wallace, secrétaire d'Etat britannique à la Défense, sur la radio LBC News

De son côté, ajoute BFM TV, le porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price, a déclaré lundi qu’il y avait «de bonnes raisons de croire que les Russes feront tout ce qu’ils peuvent pour utiliser» cette date symbolique à des fins de propagande. Il a également dit qu’il était au courant de «la spéculation selon laquelle la Russie pourrait officiellement déclarer la guerre» le 9 mai. La spécialiste des sociétés post-soviétiques Anna Colin Lebedev nuance sur Twitter:

«Il n'y a pas forcément de "date butoir" du 9 mai pour le pouvoir russe. Le Kremlin n'a pas vraiment besoin de présenter une vraie victoire à la population»

«La bulle informationnelle russe a construit une réalité parallèle où tout sert le récit de la Russie victorieuse», ajoute-t-elle. Une annonce stratégique pourrait être faite ce jour-là. «Mais guère plus.»

Les manifestations en Russie

1 / 7
Les manifestations en Russie
source: sda / maxim shipenkov
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

La TV russe simule des attaques nucléaires

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Assaillis de cauchemars, des voleurs restituent des idoles hindoues
Les larrons n'ont pas tenu longtemps avant de rendre le butin, volé dans un temple vieux de trois siècles.

Des voleurs vivant dans le nord de l'Inde ont restitué de précieuses idoles qu'ils avaient dérobées dans un vieux temple hindou, confessant avoir été assaillis de «rêves effrayants». Ils n'ont pour l'instant pas encore été identifiés par la police.

L’article