International
Russie

Moscou: les quatre terroristes présumés en détention

In this photo taken from video released by Investigative Committee of Russia on Sunday, March 24, 2024, suspects in the Crocus City Hall shooting on Friday are escorted inside the Russian Investigativ ...
Deux des assaillants présumés du Crocus City Hall.Keystone

Moscou: les quatre terroristes présumés en détention

Quatre «citoyens étrangers», accusés d'être à l'origine de l'attentat contre le Crocus City Hall de Moscou, ont été placés en détention provisoire. Ils risquent la prison à perpétuité.
25.03.2024, 06:24
Plus de «International»

Les quatre assaillants présumés à l'origine de l'attaque de la salle de concert à Moscou, qui a fait 137 morts, ont été placés dimanche en détention provisoire pour deux mois. Accusés de «terrorisme», ils risquent la prison à perpétuité, selon un tribunal de Moscou.

Leur détention provisoire, fixée jusqu'au 22 mai, peut être prolongée dans l'attente de leur procès, dont la date n'a pas encore été fixée. Les autorités russes avaient rapporté l'arrestation de 11 personnes au total, dont quatre assaillants en lien avec cette attaque.

Le tribunal a diffusé des images montrant trois suspects amenés dans la salle d'audience menottés et pliés en deux par des policiers. Le quatrième est arrivé dans une chaise roulante, les yeux fermés.

L'un des suspects avait un bandage blanc à l'oreille, comme sur des vidéos de l'arrestation des assaillants présumés diffusées samedi, où trois d'entre eux apparaissaient avec du sang sur le visage.

Mukhammadsobir Faizov, a suspect in Friday's shooting at the Crocus City Hall, sits in a glass cage in the Basmanny District Court in Moscow, Russia, Sunday, March 24, 2024. (AP Photo/Alexander Z ...
Le quatrième suspect est arrivé dans une chaise roulante.Keystone

Deux accusés ont plaidé coupable

Selon le tribunal, deux des accusés ont plaidé coupable. L'un d'entre eux, un natif du Tadjikistan, a «reconnu entièrement sa culpabilité».

Les autorités avaient précédemment indiqué que les suspects étaient des «citoyens étrangers», sans mentionner leur nationalité. Le Tadjikistan est une ex-république soviétique d'Asie centrale à majorité musulmane.

L'agence de presse russe Ria Novosti a rapporté que l'un des suspects était un ancien employé d'un coiffeur à Ivanovo, une ville au nord-est de la capitale. Un autre a un enfant de huit mois et travaillait dans une fabrique de parquet à Podolsk, dans la région de Moscou.

L'attaque du Crocus City Hall a été revendiquée par l'EI, mais les autorités russes ont mis en avant une piste ukrainienne, en affirmant que les assaillants essayaient de se rendre en Ukraine où ils disposaient de contacts. Kiev dément vigoureusement toute implication dans cette attaque, la plus meurtrière en Russie depuis le début des années 2000. (ats)

L'attentat contre le Crocus City Hall à Moscou
1 / 13
L'attentat contre le Crocus City Hall à Moscou
L'attaque contre le Crocus City Hall, à Moscou, a fait 137 morts.
source: sda / dmitry serebryakov
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Cet Ukrainien sait où les hackers russes pourraient frapper la Suisse
Rencontre avec Mykhaïlo Fedorov, vice-premier ministre et ministre de la Transformation numérique de l'Ukraine. Il est notamment responsable de la lutte contre les armées de pirates informatiques russes, et s'exprime à la veille du sommet du Bürgenstock.

Alors que le sommet pour la paix au Bürgenstock débute samedi, les experts et les autorités tirent la sonnette d'alarme. Ils craignent que la Suisse ne devienne la cible de la fameuse cyberarmée de Vladimir Poutine.

L’article